Trois artistes sous la canopée

Muriel de Crayencour
20 mai 2021

A la Galerie Dys, trois artistes exposés pour la première fois, une Belge, Fia Cielen, une Suédoise, Emma Larsson, et un Américain, Scott Daniel Ellison. Mis ensemble, leurs œuvres forment un ensemble touffu, dense et mouvant. L'exposition s'appelle A Forest.

Décidément, Justine Jacquemin a un goût très précis pour des œuvres à la fois douces et inquiétantes, toujours à la frontière entre plusieurs mondes. Pour A Forest, nom qui est arrivé après la sélection des trois artistes, elle crée avec ceux-ci une proposition aussi envoûtante qu'une forêt. Entre les grands arbres, le soleil éclaire quelques détails : végétaux, champignons, branches et feuilles, petits animaux et peut-être quelques lutins ou sorcières. Ce sont les esprits de la forêts, branchus et pleins de racines, que convoque Fia Cielen (1978, vit et travaille à Anvers), à l'aquarelle sur papier. Long nez, yeux hagards, ils semblent à peine éveillés et tout droit sortis d'un conte ancien.

Très organiques, les grands dessins (aquarelle, encre, crayon, peinture en bombe) d'Emma Larsson (1977, vit et travaille à Stockholm, Suède) sont aussi des invitations à passer sous la canopée, là où se cachent d'étranges végétaux, mi-coraux, mi-champignons. Dans la forêt de notre inconscient, on peut même y voir quelques formes érotiques, sexuelles, turgescentes ou très accueillantes. Ses dessins sont de belle taille, et les matières (mate, satinée, iridescente...), travaillées et recherchées. A regarder de face, mais aussi d'un peu sur le côté, pour en découvrir toutes les subtilités.

A l'huile sur petits panneaux de bois, Scott Daniel Ellison, convoque, lui, les animaux de la forêt : un serpent, un loup, un chat sauvage, une chauve-souris. Dans un registre d'une grande simplicité et une gamme de teintes allant du gris au bleu nuit, il conte des petites histoires à la fois étranges et pleines d'humour.

L'ensemble se déploie en une belle cohérence. Une préférence pour les grands dessins de Larsson, qui irradient avec aisance sur les murs blancs de la galerie.

Fia Cielen
Emma Larsson
Scott Daniel Ellison
A Forest
Galerie Dys
84 rue de l'Arbre Bénit
1050 Bruxelles
Jusqu'au 6 juin
Jeudi et vendredi de 11h à 18h
Samedi et dimanche de 14h à 18h
www.galeriedys.com

 

Muriel de Crayencour

Rédactrice en chef

Voir et regarder l’art. Puis transformer en mots cette expérience première, qui est comme une respiration. « L’écriture permet de transmuter ce que l’œil a vu. Ce processus me fascine. » Philosophe et sculptrice de formation, elle a été journaliste entre autres pour L’Echo, Marianne Belgique et M Belgique. Elle revendique de pouvoir écrire dans un style à la fois accessible et subjectif. La critique est permise ! Elle écrit sur l’art, la politique culturelle, l’évolution des musées et sur la manière de montrer l’art. Elle est aussi artiste. Elle a fondé le magazine Mu in the City en 2014.