Neuf apparitions chez The Palm Beach

Caroline Roure
20 mai 2021

The Palm Beach est une galerie atypique située à Forest. C’est avant tout un espace domestique dans lequel on peut découvrir des œuvres accrochées aux murs d’une chambre à coucher, d’un salon et d’un bureau. Sandrine Viu Masia, à la fois habitante du lieu et galeriste, nous présente Appearances qui met en évidence le travail de neuf artistes : Jony Brown, Frank Devos, François-Xavier Defosse, Gregory Georgescu, Jean-Noel Guillemain, Stéphane Opdenbosch, Fabien Ruyssen, Daniel Storz et Mathieu Zurstrassen.

Dans la perspective de l’entrée, voici le travail de Frank Devos, artiste et réalisateur de film. L’œuvre photographique exhibe une foule déchaînée. Des gens dénudés et alcoolisés sont dirigés vers une femme aux seins nus qui est au centre de la composition. Ils semblent tous hypnotisés par leur téléphone portable et examinent la scène à travers leur écran. Le titre de l’œuvre, Prom Queen, fait référence aux soirées de promotions des étudiants américains, au cours desquelles une reine est désignée puis honorée. Cette photographie nous rappelle le temps où il était encore possible d’être en contact les uns avec les autres, mais dénonce simultanément la décadence du monde moderne.

Au-dessus du canapé du salon trône l’œuvre iconique de Jean-Noel Guillemain : une illustration religieuse retravaillée avec un jeu de collages photographiques. Le sexe est omniprésent dans son travail et y apporte une touche blasphématoire. L’artiste montre le dualisme inhérent à la vie contemporaine, dans laquelle religion et pornographie se côtoient sans gêne. La Verge et l’homme est encadré par un châssis en plastique jaune fluorescent, en référence aux auréoles des saints et à la représentation de la lumière divine.

En empruntant les escaliers, on arrive à l’étage où bureau et chambre servent aussi d’espaces d’exposition. On peut y admirer le travail de François-Xavier Defosse, un artiste d’abord formé à la peinture qui s’est ensuite converti à la photographie. Il réalise des collages à partir de trois photographies qu’il a prises durant un voyage effectué au Japon. Son travail met en exergue la beauté du minéral et du végétal qui composent ses paysages. Il montre dans son œuvre la beauté des couches sédimentaires qui composent la roche Senjojiki, découverte au hasard de son voyage.

Mathieu Zurstrassen présente des œuvres cinétiques qui nous font réfléchir sur le temps qui passe. Gregory Georgescu présente un travail sculptural en céramique qui évoque le matérialisme de nos sociétés contemporaines. Il illustre le péché de l’avarice en de petites figurines colorées à la fois drôles et provocantes. 

Appearances déploie des œuvres qui mêlent avec justesse humour et profondeur. C'est à voir.

Appearences
The Palm Beach
61 rue Meyerbeer
1190 Bruxelles
Jusqu'au 28 août
Du mercredi au samedi de 14h à 18h
https://www.thepalmbeach.be/

Caroline Roure

Journaliste

Articles de la même catégorie