Le musée M Leuven élargit sa collection.

Muriel de Crayencour
02 avril 2021

Le musée M Leuven élargit sa collection par l'acquisition d'un petit dragon et de pièces d'orfèvrerie religieuse. Lors d'une vente publique internationale, le M a acquis un petit dragon, élément d'un banc de chœur d'église du XVe siècle provenant très probablement de l'église Saint-Pierre de Louvain. Par ailleurs, Mia Hamels-De Kelver, ancienne échevine de Louvain, a fait don au musée de pièces d'orfèvrerie liturgique ayant appartenu à son frère, Jan De Kelver (1922–2014), ancien curé-doyen de l'église Saint-Pierre.

"Je suis très heureuse de ces nouvelles acquisitions, affirme Denise Vandevoort, présidente du conseil d'administration du M et échevine de la Culture de Louvain. Tant la figurine du banc de chœur que les pièces d'orfèvrerie du curé De Kelver sont de grande qualité et étroitement liées à notre ville. Elles sont donc parfaitement à leur place dans la collection du M, musée qui dispose d'une solide réputation dans les domaines de la sculpture sur bois et de l'orfèvrerie. La famille a fait don de ces merveilleux objets au M parce qu'elle estime qu'il est important de les rendre durablement accessibles à la communauté louvaniste. Je souhaite l'en remercier explicitement."


Petit dragon

L'élégante figurine en bois représentant un dragon à la gueule ouverte est un repose-main d'un banc de chœur d'église, datant probablement du milieu ou de la seconde moitié du XVe siècle. "La pièce provient très probablement de l'église Saint-Pierre de Louvain. Dès qu'elle nous arrivera de Paris, elle sera soumise à une étude scientifique", rapporte Marjan Debaene, responsable de collection. "L'étude nous apprendra quand a été réalisée la statuette en chêne, et même qui en est l'auteur. En tout cas, ce ne sera pas un inconnu. Il s'agit sans doute de Jan II Borman, qui a réalisé la Croix de Triomphe de l'église Saint-Pierre, ou de Nicolaas De Bruyn, le sculpteur du Sedes Sapientiae et des bancs de chœur de la collégiale. Pour compléter notre collection, nous sommes aussi bien à la recherche d'œuvres du maître flamand Dieric Bouts que de pièces contribuant aux connaissances historiques sur notre ville", ajoute Marjan Debaene.


Ensemble de calice et patène et deux chrismatoires

Le don de la famille Hamels-De Kelver se compose d'un ensemble de calice et patène réalisé par l'orfèvre louvaniste Jean Ausloos (1899-1970) et d'une paire de chrismatoires de l'atelier bruxellois Devroye Frères. Ces deux maisons étaient spécialisées dans l'orfèvrerie religieuse. Ko Goubert, régisseur des collections, donne plus de détails : "Les pièces historiques d'orfèvrerie liturgique en provenance d'églises et de couvents de Louvain occupent une place importante dans la collection du M. Celle-ci est à présent complétée de deux beaux objets d'orfèvrerie liturgique du second quart du XXe siècle, illustrant parfaitement l'alliance, typique à l'époque, du langage formel Art déco et des motifs décoratifs néomédiévaux."

https://www.mleuven.be/fr

Muriel de Crayencour

Rédactrice en chef

Voir et regarder l’art. Puis transformer en mots cette expérience première, qui est comme une respiration. « L’écriture permet de transmuter ce que l’œil a vu. Ce processus me fascine. » Philosophe et sculptrice de formation, elle a été journaliste entre autres pour L’Echo, Marianne Belgique et M Belgique. Elle revendique de pouvoir écrire dans un style à la fois accessible et subjectif. La critique est permise ! Elle écrit sur l’art, la politique culturelle, l’évolution des musées et sur la manière de montrer l’art. Elle est aussi artiste. Elle a fondé le magazine Mu in the City en 2014.