L’expérience du verre

Caroline Roure
03 juin 2021

La galerie Marie-Laure Fleish présente Super Positions, première exposition à Bruxelles de Julie Legrand, une artiste française qui vit et travaille à Paris. Il s'agit d'un ensemble d'œuvres réalisé lors d’une résidence au Musverre de Sars-Poteries entre 2019 et 2020, ainsi qu’une œuvre de la série Assemblées initiée en 2010. Une parfaite maîtrise d’un savoir-faire artisanal jointe à l’infinie sensibilité de l’artiste.

Dans la perspective de la porte d’entrée, une création hybride - Arbre de vie - est apposée sur le mur du fond. Il s’agit d’une pierre percée dont les orifices sont comblés par des rameaux de verre filé au chalumeau qui forment un réseau en arborescence. Cette œuvre dégage une dualité troublante entre l’opacité de la pierre et la transparence du verre. Symboliquement, elle interroge la provenance, les origines de l’existence. D’une pierre massive semble émaner la vie, un arbre. Ce travail fait partie de la série Arborescence.

Lors d’une balade dans l’Avesnois, Julie Legrand découvre un dépôt de canalisations en argile cuite. Elle décide de récupérer ces vestiges industriels en vue de leur redonner une seconde vie et de les ériger au rang d’œuvre d’art. Elle commence alors un travail de collecte de tuyaux, qu’elle vient ensuite combler à l’aide de bulles en verre soufflé. À l’instar de sa série Arborescence, ces œuvres d’art présentent un certain dualisme par le jeu de la confrontation de matériaux opposés.

Au centre de la salle d’exposition, des colonnes de verre élancées à l’aspect totémique dominent. Le titre de l’exposition est directement inspiré du travail de superposition d’objets en verre qui constituent ces colonnes. Ces totems de verre évoquent les idées de diversité, d’alliance, d’intégration, de rassemblement. Chacun des éléments en verre qui les compose provient d’une époque et d’un horizon différents. En chinant des objets en verre dans des brocantes pour les exposer en galerie, Julie Legrand cherche à leur offrir un nouveau souffle et à leur redonner toute leur gloire. C’est une manière de réactualiser ces objets trop longtemps oubliés et tombés en désuétude.

En travaillant le motif de la grille dans Sortir du cadre, Julie Legrand a superposé plusieurs couches de verre. Celles-ci sont produites à partir d’une technique de fusion de couches de verre : le fusing. Cette œuvre révèle deux techniques, celle du fusing et du thermoformage. Le thermoformage consiste à chauffer une plaque de verre pour arriver à le ramollir et lui donner une forme.  

Super Positions est un éloge de la beauté de la matière et du travail artisanal. C’est l’occasion de découvrir un corpus d’œuvres qui aborde avec sensibilité différentes techniques du verre (soufflé, filé au chalumeau, fusing, thermoformage) méconnues du grand public. Les pièces sont toutes troublantes de poésie et laissent libre cours à une imagination débordante. Une préférence pour l’œuvre Arbre de vie, qui témoigne définitivement du raffinement de l’artiste.

 

Super Positions
MLF | Marie-Laure Fleisch
13 rue Saint-Georges
1050 Ixelles
Jusqu’au 20 juillet 
Du mardi au samedi de 10h à 18h
www.galleriamlf.com

Caroline Roure

Journaliste