En hommage à Fred Lanzenberg

Muriel de Crayencour
16 mai 2021

Fred Lanzenberg nous a quittés le 6 mai. Il tenait une galerie à Bruxelles depuis plus de 50 ans. Le sourire aux lèvres, le regard vif, il partageait son enthousiasme pour les œuvres et son amour des artistes. Il aimait raconter encore et encore quelques souvenirs et aventures passées.

L’aventure de la galerie Fred Lanzenberg démarre en 1966. Avec le soutien d’Ileana Sonnabend, Lanzenberg expose d’abord des artistes pop. Suivront les Nouveaux Réalistes, puis d’autres noms de la scène française comme Arroyo, Erro, Fromanger, Takis.

Jusqu’en 1975, Fred Lanzenberg montre des artistes confirmés, mais devient ensuite plus découvreur, soutenant des artistes échappant à toute étiquette et à toute mode.

Il avait un goût affirmé, précis et très personnel. Il appréciait et montrait beaucoup la peinture et particulièrement la peinture de paysage. Il était profondément fidèle à ses artistes et aux choix qu'il avait faits avec cœur et esprit libres. Nous l'aimions pour cela. 

Muriel de Crayencour

Rédactrice en chef

Voir et regarder l’art. Puis transformer en mots cette expérience première, qui est comme une respiration. « L’écriture permet de transmuter ce que l’œil a vu. Ce processus me fascine. » Philosophe et sculptrice de formation, elle a été journaliste entre autres pour L’Echo, Marianne Belgique et M Belgique. Elle revendique de pouvoir écrire dans un style à la fois accessible et subjectif. La critique est permise ! Elle écrit sur l’art, la politique culturelle, l’évolution des musées et sur la manière de montrer l’art. Elle est aussi artiste. Elle a fondé le magazine Mu in the City en 2014.