Dans l'atelier de Vincent Bioulès

Muriel de Crayencour
08 juin 2021

Né en 1938 à Montpellier, le peintre français Vincent Bioulès entre à l'Ecole des Beaux-Arts de Montpellier et à la Faculté des Lettres en 1957. Il s'installe à Paris en 1961 et fréquente l’Ecole des Beaux-Arts où il rencontre Michel Parmentier et Pierre Buraglio. Il revient à Montpellier en 1964. En 1969, il est l'un des fondateurs du groupe ABC Productions qui entend montrer l'incapacité des structures traditionnelles de diffusion de l'art face à l'art contemporain. Inventeur du nom Supports-Surfaces, Vincent Bioulès participe à la première exposition du groupe en 1970 à l'Arc à Paris.

Au milieu des années 1970, Vincent Bioulès abandonne l'abstraction et revient à la peinture figurative par le biais du portrait et du paysage. En 1982, il expose à la Galerie Robert Miller de New-York. La même année, il devient professeur aux Beaux-Arts de Nîmes, puis aux Beaux-Arts de Montpellier en 1988 et finalement à l'École nationale supérieure des Beaux-Arts de Paris en 1991. Il vit et travaille à Montpellier. Il est exposé à la Galerie La Forest Divonne et son exposition Jardin(s) vient de se terminer à Bruxelles

Muriel de Crayencour

Rédactrice en chef

Voir et regarder l’art. Puis transformer en mots cette expérience première, qui est comme une respiration. « L’écriture permet de transmuter ce que l’œil a vu. Ce processus me fascine. » Philosophe et sculptrice de formation, elle a été journaliste entre autres pour L’Echo, Marianne Belgique et M Belgique. Elle revendique de pouvoir écrire dans un style à la fois accessible et subjectif. La critique est permise ! Elle écrit sur l’art, la politique culturelle, l’évolution des musées et sur la manière de montrer l’art. Elle est aussi artiste. Elle a fondé le magazine Mu in the City en 2014.