MU-default

Etranges sollicitations

Une patte d’éléphant, achetée sur Ebay. La tranche est recouverte des couleurs du Rubik’s cube : tragédie de l’animal tué pour un usage risible par l’homme, couleurs primaires qui ajoutent une sorte de joyeuset...
Hans Hartung

Le pacte du noir

Redécouverte de l’artiste abstrait qui a précédé Soulages, Fontana et mêmeRichard Serra, avec ses toiles hachurées de noir intense, ses surfaces sur lesquelles dansent des traits souples au pinceau ou de vastes...
Helmut Stallaerts 6

Le souffleur de bulles

« Je viens de voir une pure expo . » Voilà ce qu’on entendait à la sortie du vernissage, jeudi passé, chez Baronian-Francey. Sans doute, l’aurions-nous exprimé autrement, mais  il est vrai que l’artiste présent...
MU-default

Les femmes à l’étage

On sait trop bien comme il est inconvenant de parler des femmes artistes. Qu’il est peu nécessaire de pointer leur sexe, qui donnerait soit disant une qualité particulière, voire une préciosité à leurs œuvres...
photo1

Filiations ambigües

Au départ, il y a un visage étrange, un visage d’homme, aux yeux enfoncés, nez droit, crâne nu et menton carré. Il surmonte des corps nus et beiges, répétitifs. Ce personnage, c’est le leitmotiv d’Eric Kengen. ...
MU-default

Une lente médiation

« L’interprétation psychanalytique de l’acte créateur donnée par Mélanie Klein m’apporte une explication lorsqu’elle le définit comme un travail de deuil et la possibilité pour l’artiste de tolérer l’angoisse e...
80_mg85944

Subtils vases

Dans le roman d’Orhan Pamuk, « Le musée de l’Innocence », le narrateur, Kemal, rassemble une impressionnante collection d’objets qui racontent son amour pour Fusan. Kemal a poursuivi cette femme de son amour du...