La nouvelle exposition chez Aboriginal Signature est une explosion de chefs d’œuvre d’artistes du désert du Apy Land dans le sud de l’Australie. Si la visite dans cette galerie spécialisée en art aborigène est toujours un régal de couleurs et de vibrations, cette fois-ci, on se sent tout petit devant les œuvres, la plupart de grand format, toutes exceptionnelles. Certaines peintures magistrales de plus de deux mètres ont été exposées dans l’exposition Tarnanthi en 2017 au Musée d’Adelaïde.

Commençons par cette toile à quatre mains, Ngura (Country), de Alec Baker et Peter Mungkuri, qui fait près de 2,5 m de long. On y voit pour une fois des éléments réalistes : deux arbres, deux ramures qui peuvent aussi être vues comme les traces de chemins. Autour, plusieurs motifs évoquent les trous d’eau, la chasse, la cueillette. Pourquoi cette peinture vibre-t-elle de tant de puissance ? Est-ce la palette de rouges – de la terre rouge à l’orange ? La silhouette de ce grand arbre qui s’ouvre comme une main sur presque toute la surface de la toile? Il y a ici de quoi nourrir l’œil et l’âme, c’est au saut dans une histoire millénaire, racontée encore et encore par les artistes aborigènes.

Voici My Country, de Wawiriya Burton qui a commencé à peindre en 2008 à 88 ans ! Et a aujourd’hui plus de 98 ans et peint encore … avec une liberté et une envie de jeune fille. Voyez cette colonne vertébrale qui traverse la toile, prolongée de plusieurs segments – sentiers qui mènent à des trous d’eau. C’est le plan du territoire de ses ancêtres, qu’elle interprète avec une immense virtuosité. Autour de ces traits noirs, de grandes volutes de couleurs vives: du mauve, du rouge, de l’orange, du jaune et du blanc, comme dessinant les auras de chacun de ces chemins transmis de génération en génération et assurant la survie. Certains sont reliés par un large mouvement de couleurs vives qui nous rappelle les partitions sacrées des chansons qu’elle chante parfois lorsqu’elle peint. Wawiriya a commencé à peindre à Tjala Arts mais à l’origine elle était spécialisée dans les paniers et les sculptures en bois (punu). Wawiriya est Ngangkari c’est-à-dire guérisseuse traditionnelle et maintient de forts liens culturels traditionnels avec son territoire. Elle a été finaliste en 2010, 2014 et 2016 des prestigieux Telstra NATSIAA Awards au Museum of Darwin.

Une autre œuvre collaborative magistrale Watarru des artistes femmes de la communauté de Nyapirri, de 3m de long, est traversée par un long serpent noir, entouré de motifs de trous d’eau, rayonnants comme des minéraux photographiés en marco. On y voit une carte vue du ciel ou le dessin secret mais transmis des multiples interactions et énergies qui s’échangent entre les artistes. Notons encore une toile en noir et blanc, étonnante, de Betty MufflerNgangkari Ngura (Healing Country). Le jeu graphique des cercles et des lignes est tracé en blanc comme un dessin à la craie sur un tableau noir.

Hold Our Connection (Apy Land)
Aboriginal Signature
101 rue Jules Besme
1081 Bruxelles
Jusqu’au 24 novembre
Du mercredi au samedi de 14h30 à 19h
http://www.aboriginalsignature.com/

apy

Wawiriya Burton, Ngayuku ngura – My Country, courtesy l’artiste et Aboriginal Signature

Peter Mungkuri & Alec Baker, Ngura (Country), courtesy l'artiste et Aboriginal Signature

Peter Mungkuri & Alec Baker, Ngura (Country), courtesy l’artiste et Aboriginal Signature

apy

Betty Muffler, Ngangkari Ngura (Healing Country), courtesy l’artiste et Aboriginal Signature

apy

Ngupulya Pumani, Antara, courtesy l’artiste et Aboriginal Signature

apy

Peter Mungkuri & Alec Baker, Ngura (Country), courtesy l’artiste et Aboriginal Signature

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.