Figurine géante de Marsupilami, estimée entre 1200 et 1500 €, vente du 23 septembre chez Millon et Banque Dessinée, millon-belgique.com

La vente de rentrée dans la salle de ventes des Casernes où l’étude Millon travaille de concert avec la jeune équipe de Banque Dessinée est prévue ce 23 septembre. On y trouvera de tout dans la grande tradition de ce genre de vacation, ouverte à un large public. Il ne faut pas croire que le monde de la BD est inaccessible. La presse vous épingle les gros prix car ils font rêver, mais à côté de ces songes d’une première nuit d’automne, il y aura une foule de choses parfaitement accessibles, très bon marché et sans que la qualité soit absente. Le marché dans la BD favorise les grandes signatures, comme dans les tableaux contemporains. On commencera avec une pincée de rire ou de sourire en regardant le grand Marsupilami tiré à seulement 320 exemplaires en 2002 chez Leblond ; encore qu’il porte le n°500 … On l’attend entre 1200 et 1500 €. De quoi faire des bonds de joie en cas de victoire et le jour où vous l’accrocherez dans votre salon. On pourrait le coupler avec un grand Gaston Lagaffe de 106 cm de haut (façonné en 2008), estimé de pareille manière ; et là, le jour où vous recevez voisins et amis, ils tomberont par terre de jalousie !

Il y a près de 200 lots dans ce genre sculptural, avec voitures, avions, personnages de toutes sortes. A moins de 300 € on peut déjà trouver son bonheur. A propos de Gaston, le lot 229 est occupé par un volume de format à l’italienne en longueur, de 8 x 19,5 cm. C’est une édition originale de 1960 que la salle annonce entre 2 000 et 2 200 €. Pour ce qui regarde Tintin, on aurait pu mettre ce jeu de cubes en très bel état dans les dérivés d’entrée de catalogue plutôt que dans les volumes, question de mieux le repérer. Le lot qui relate certains faits de L’Île noire date de la fin des années 1940 et vu son état de neuf il est estimé entre 4 000 et 5 000 € ; à mettre en vitrine illico dès achat payé et transféré at home. Comme ailleurs dans la vente, les albums présentés présentent des cotes d’une grande variété, allant de 200 à 2 000 €. Les spécialistes savent pourquoi et vous aussi sans doute si vous êtes branchés BD.

A partir du lot 573 on trouve quelques feuilles manuscrites d’intérêt variable et de prix fonction de l’importance de la chose. On y épinglera deux menus assortis de signatures et dessins. Les agapes eurent lieu en 1968 et 1969 au château de Groenendael et au restaurant de l’hôtel Atlanta à Bruxelles. On y fêtait les anniversaires du journal Tintin. Le lot est attendu entre 1100 et 1300 €.

marsupilami

Figurine de Marsupilami, en vente chez Millon – Banque Dessinée le 23 septembre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.