Chez Rodolphe JanssenUne collection de photographies fait écho à une exposition organisée en 1993 lors des débuts de la galerie. Celle-ci marqua la naissance d’une collaboration de longue date avec un certain nombre de photographes historiques qui ont jalonné le parcours de la galerie depuis sa création. On les retrouve aux cimaises aujourd’hui.

Dès l’entrée sur la droite, deux grandes Images données de Michel François, qui servirent entre autres à son exposition monographique au Mac’s en 2011, qui présentait des piles d’immenses affiches que le visiteur pouvait emporter. Voici ce qu’en disait l’artiste à notre collègue de La Libre, Guy Duplat, cette année-là :  » En 1994, Ann Veronica Janssens et moi étions sélectionnés par la Communauté française pour la Biennale de Sao Paulo. Mais au lieu d’une plaquette sur nous, nous avons demandé à utiliser l’argent pour une image à diffuser gratuitement aux visiteurs. (…) Dès le départ, ce furent des images muettes n’illustrant qu’elles-mêmes. Les photos choisies avaient une ambivalence. (…) Les 46 photographies faites jusqu’ici ont toutes 120 x 180 cm, une taille d’homme. C’est aussi le format maximal qu’un imprimeur peut faire.  » Ici, deux têtes, un crâne d’enfant africain, comme une sculpture, et le visage d’une jeune femme à moitié noyé dans du lait.

A leur gauche, ne manquez pas une délicieuse photographie de William Wegman, un Américain farfelu qui ne photographie que des chiens – des braques de Weimar – mis en scène de manière drolatique. En face, les clichés de Bern et Hilla Becher de bâtiments industriels qui font comme des sculptures fantomatiques.

Dans la deuxième salle, un magnifique Portrait (Thea Djordjadze), de Thomas Ruff, Allegories of Beauty (Incomplete) de San Samore, qui sert d’image pour le carton d’invitation, un noir et blanc à l’aspect un peu vintage et au grain marqué.

La dernière salle est dédiée au corps, avec, à droite, des nus féminins, dont un Girl Bondage d’Araki, un Jeanloup Sieff, dont on avait pu admirer une belle exposition rétrospective au Musée de la Photographie de Charleroi fin 2016. Et en face de vous, encore des corps et des visages, dont une photographie de Diane Arbus, une autre de Larry Clark, qui était dans l’expo Ta.Bu à la Maison Particulière en 2016. Un ensemble vivifiant qu’il est agréable de croquer.

Une collection de photographies
Rodolphe Janssen
32 rue de Livourne
1050 Bruxelles
Jusqu’au 17 juillet
Du mardi au samedi de 10h à 18h
http://www.rodolphejanssen.com/

Une collection de photographies

Vue de l’exposition  » Une collection de photographies », courtesy Rodolphe Janssen, Bruxelles, photo Hugard & Vanoverschelde photography

Une collection de photographies

Vue de l’exposition  » Une collection de photographies », courtesy Rodolphe Janssen, Bruxelles, photo Hugard & Vanoverschelde photography

Une collection de photographies

Vue de l’exposition  » Une collection de photographies », courtesy Rodolphe Janssen, Bruxelles, photo Hugard & Vanoverschelde photography

Une collection de photographies

Vue de l’exposition  » Une collection de photographies », courtesy Rodolphe Janssen, Bruxelles, photo Hugard & Vanoverschelde photography

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.