Pour fêter les 10 ans du Centre d’arts et de nature, Chantal Colleu-Dumond, la directrice du Domaine de Chaumont-sur-Loire, a imaginé une programmation d’exception. Des grandes pièces en enfilade du château au manège des écuries ou à l’asinerie, en passant par le parc historique ou les près du Goualoup, des œuvres pour la plupart réalisées in situ dialoguent jusqu’au 4 novembre.

Le blanc des admirables sculptures de Simone Pheulpin répond à celui de l’évanescente installation de pissenlits réalisée par Duy Anh Nhan Duc ; les pétales rouges et bruns scarifiés de mots magiques d’Anne et Patrick Poirier interpellent la tenue d’apparat d’un arbre faite de feuilles de jacquier façonnées par Nathalie Néry ; l’or de la sphère en bambou et métal de Klaus Pinter s’apprécie à l’aune de celui de l’émouvante commode ressuscitée par Sarkis. Entre elles, un accord secret a été passé. Il les lie en une unique et profonde méditation sur les merveilles de la nature. Pour cet anniversaire, certains artistes sont de retour, comme Eva Jospin, Fujiko Nakaya et Nils-Udo. D’autres y exposent pour la première fois comme TANABE Chikuunsai IV et Fiona Hall. Tous ont eu à cœur de célébrer le lieu avec force poésie. Un hommage est également rendu à deux artistes récemment disparus : le sculpteur Frans Krajcberg et le peintre Jacques Truphémus. Depuis 2008, le domaine, internationalement réputé pour son Festival des jardins, accueille du printemps à l’automne installations, peintures, sculptures, mais aussi photographies, vidéos ou œuvres interactives. Ainsi, ce sont plus de 75 artistes majeurs et émergents qui ont pris possession du château, du parc mais aussi des dépendances et investi les 2 000 m2 désormais dévolus à la création artistique. Patrimoine, art et nature sont ainsi réunis en une singulière alliance qui a fait ses preuves. Plus de 430 000 visiteurs ont franchi les grilles du parc en 2017.

Dans le cadre d’un partenariat avec Arts Hebdo Medias, un site français d’information dédié à l’art contemporain, nous vous proposons de lire la suite de cet article sur www.artshebdomedias.com

chaumont sur loire

Sheila Hicks, Sens dessus dessous, photo S. Deman

chaumont sur loire

Klaus Pinter, En plein midi, photo S. Deman

chaumont sur loire

Eva Jospin, Folie, photo S. Deman

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.