Albert Baronian, après près de 45 ans de galerie, pensait à fermer boutique. C’est sans compter sur la fille de son ami de toujours et grand collectionneur Yoko Uhoda. Cette jeune galeriste liégeoise s’est associée à Baronian pour ouvrir une galerie à Knokke. Comment et pourquoi ce projet est-il né ? Nous sommes allés interroger les personnes concernées.

Albert Baronian : « Tout début 2020, je fermerai ma galerie rue Isidore Verheyden à Ixelles après 45 ans de métier. Le bail s’achève et j’ai envie d’un autre rythme. Yoko est la fille de mon grand ami Uhoda et je l’ai vue naître. J’ai eu une galerie à Knokke pendant cinq ans. Et j’ai été conçu dans cette ville ! C’est pour moi la deuxième ville de Belgique en matière de galeries de qualité, avant Anvers.

J’ai une grande confiance dans l’avenir professionnel de Yoko. Je vais la conseiller, lui donner accès à mes contacts, m’occuper de la programmation de la galerie knokkoise, Pour moi, c’est l’occasion de souffler un peu – j’ai 74 ans – et de travailler sur un rythme un peu moins trépidant. Je serai présent à Knokke lors des vernissages et des week-ends importants et les mois d’été. Ce n’est pas une fusion de nos deux galeries. Mais il est vrai que, dans un premier temps, je vais proposer à mes artistes d’exposer à Knokke. Je prévois aussi d’organiser des expositions ponctuelles ici et là, comme par exemple en novembre au CAB avec une expo sur le thème du néon. »

Jeune galeriste liégeoise issue d’une famille de collectionneurs, Yoko Uhoda a ouvert sa galerie à Liège en 2014 avant d’ouvrir un second lieu sur la digue de Knokke-le-Zoute en 2017 : « Collaborer avec Albert Baronian, que je connais depuis toujours, dont je partage les goûts et pour qui j’ai un grand respect, me permet d’accéder à un réseau d’artistes, de collectionneurs et de professionnels du monde de l’art en Belgique et à l’étranger. Cette association apporte un énorme crédit à mon projet. Et j’aime cette idée de transmission. »

Pour Knokke, Yoko et Albert vont sélectionner des œuvres avec un important aspect esthétique, pour contenter le public spécifique de la côte belge. Bien que les grands collectionneurs n’hésitent pas à se rendre à Knokke pour ses galeries d’art. La première exposition, Apertura, réunit des toiles de Marina Adams, Sam Falls, Amy Feldman, Ron Gorchov, Changha Hwang, Larissa Lockshin, Joseph Marioni, Stanley Whitney. Elle est ouverte jusqu’au 13 mai. D’autres suivront, bien sûr.

Galerie Albert Baronian – Yoko Uhoda Knokke
731 Zeedijk
Het Zoute
8300 Knokke-Heist
https://yoko-uhoda-gallery.com

Yoko Uhoda

Portrait de Yoko Uhoda

Yoko Uhoda

Albert Baronian et Yoko Uhoda à Knokke

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.