Ecrire sur la formidable exposition de Luca Vitone chez Michel Rein à Bruxelles, ce n’est pas si simple. Des grands monochromes couleur fumée, presque tous identiques, le long des murs de la galerie. Une austérité, une simplicité et pourtant une aura mystérieuse…

Une chose étrange attire l’œil au moment d’entrer dans la galerie. Les toiles sont presque monochromes. Presque. Elles semblent tachées ici et là. Et à bien y regarder, les murs sont aussi tachés. Nous sommes dans une œuvre qui nous englobe : murs et œuvres nous cernent. Luca Vitone (Gênes, 1964) se présente comme un non-peintre. Il aime utiliser des matériaux étranges, comme la fumée, la vapeur, le vin, le safran ou… la poussière. Pas la poussière poétique d’un bouquet d’épis de blé, comme on pourrait l’imaginer sortie d’un tableau de Millet. La poussière de la ville, du trafic, des incinérateurs, des microparticules flottant dans l’air.

Pour chaque exposition, Vitone balaie et ramasse avec soin la poussière qu’il trouve sur le sol de l’espace d’exposition. La fine poussière qui se pose chaque jour un peu plus sur tous les meubles de la maison, grisaille sur les objets, leur enlève leur éclat, il la recueille, attentivement. Mélangée à de la colle, elle sert à enduire les murs et à créer ses monochromes sur papier. Le talent consiste à faire quelque chose de beau avec un matériau sans aucune valeur que tout le monde a chez soi et qui est surtout source d’ennui. Et ça marche, puisqu’une grande poésie se dégage de cette exposition.

L’artiste italien se décrit comme un artiste glaneur. Il glane et alchimise ce qu’il trouve en chemin. La poussière, ce matériau toujours présent, même si l’on cherche à s’en débarrasser, même chez les fous de nettoyage, il s’en empare, comme si c’était une matière précieuse. Le résultat est étonnant. Tout autour du visiteur, une œuvre passe des murs au papier. On est englobés. C’est beau, troublant, délicat et poétique.

Luca Vitone
Chambres/Kamers
Michel Rein Brussels
51A rue Washington
1050 Bruxelles
Jusqu’au 17 février
Du mercredi au samedi de 10h à 18h
www.michelrein.com

Luca Vitone

Luca Vitone, Chambres/Kamers (Galerie Michel Rein Bruxelles), 2017, Courtesy l’artiste et Michel Rein, Paris/Brussels

Luca Vitone

Luca Vitone, Chambres/Kamers (Galerie Michel Rein Bruxelles), 2017, Courtesy l’artiste et Michel Rein, Paris/Brussels

Luca Vitone

Luca Vitone, Chambres/Kamers (Galerie Michel Rein Bruxelles), 2017, Courtesy l’artiste et Michel Rein, Paris/Brussels

Luca Vitone

Luca Vitone, Chambres/Kamers (Galerie Michel Rein Bruxelles), 2017, Courtesy l’artiste et Michel Rein, Paris/Brussels

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.