L’exposition d’ouverture d’Europalia Indonésie vient de démarrer au Palais des Beaux-Arts de Bruxelles. Ancestors & Rituals présente des pièces majeures de l’art indonésien de l’Antiquité au 19e s., issues pour la plupart du Musée national de Jakarta. Transportés précautionneusement par mer et par terre, une immense sculpture mégalithique, un tambour de cérémonie en bronze, des objets en bronze, bois, pierre ou or destinés à divers rituels sont offerts à notre regard. L’Indonésie vient à nous, il serait vraiment dommage de se priver.

Immense archipel de plus de 17 000 îles s’étalant sur pas moins de 5 000 kilomètres d’est en ouest, l’Indonésie compte près de 255 millions d’habitants, 300 groupes ethniques et plus de 700 langues. Ces chiffres donnent une idée de la diversité des usages et cultures de ce pays. L’Indonésie compte près de 80 % de musulmans, 20 % de catholiques et quelques animistes. Derrière ces pratiques religieuses, les cultes archaïques ont été maintenus. Chaque famille, chaque tribu, chaque village a ses ancêtres qui leur assurent prestige, protection et fertilité. Ancestors & Rituals présente ce qui relie les Indonésiens encore aujourd’hui : le culte des ancêtres. Il s’agit de maintenir une bonne relation avec les ancêtres, au travers d’une série de rituels privés – dans la sphère familiale – ou publics – dans les villages et communautés. Ainsi, offrandes, fêtes, coutumes et rituels sont encore bien présents aujourd’hui.

Prestige, fertilité et protection

L’exposition est structurée en trois chapitres reprenant les trois grands aspects du lien aux ancêtres : le prestige, la fertilité (celle des femmes et hommes mais aussi celle des cultures) et la protection contre les mauvais esprits. En ouverture, une immense échelle rituelle surmontée de sculptures d’ancêtres.

Dans la première salle, une formidable pierre sculptée, Femme et enfant, et d’autres sculptures votives plus petites. Tout au long de l’exposition, pièces de bronze, sculptures sur bois, armes, textiles, boîtes à bétel et bijoux en or, masques et boucliers… complètent la scénographie.

Il y a environ 4 000 ans , un important flux migratoire modifie profondément l’archipel. Les Austronésiens, sans doute originaires de Taïwan, introduisent notamment la culture du riz, un nouveau type d’habitat, une nouvelle langue et une nouvelle vision du monde. Plus tard, la culture Dong Song, venue du nord du Vietnam, influence aussi les pratiques rituelles et artistiques. Elle introduit la technique du bronze à la cire perdue, qui permet de couler ces grands tambours, symboles de prestige et utilisés dans les rituels de fertilité.

Les ancêtres sont aussi chargés d’assurer la protection – troisième chapitre de l’exposition. Dans les maisons, pour assurer la sécurité des familles, mais aussi à l’entrée d’un village, près d’un gué dangereux, près d’une frontière… Les ancêtres les plus puissants sont ceux de toute une lignée ou tribu et sont célébrés dans les fêtes qui émaillent la vie de la communauté.

Des interviews filmées donnent la paroles aux Indonésiens d’aujourd’hui, au sujet de leurs pratiques rituelles et relations avec leurs ancêtres. Tout au long du parcours, de nombreuses photographies du début du XXe siècle témoignent sans le vouloir de l’occupation néerlandaise (de 1605 à 1942 – avec périodes d’occupation britannique entre 1799 et 1803, et 1805-1817) de ce qui s’appelait alors les Indes orientales néerlandaises. Il faut ajouter que – via cette colonisation – la culture indonésienne est présente dans presque chaque foyer néerlandais, via un objet ramené par un arrière-grand-parent ou autre, comme peut l’être le Congo dans les maisons belges. C’est l’exposition-découverte de l’automne à Bruxelles. Ne la manquez pas.

Ancestors & Rituals
Palais des Beaux-Arts
23 rue Ravenstein
1000 Bruxelles
Jusqu’au 14 janvier 2018
Du mardi au dimanche de 10h à 18h, jeudi jusqu’à 21h
www.europalia.be/

Ancestors & Rituals

Ninik Towok, Museum National Indonesia, photo Arkadius, 2016

Ancestors & Rituals

Si Gale-gale, Batak Toba north Sumutra, Museum National Indonesia, photo Arkadius, 2016

Ancestors & Rituals

Patung atoni lilit toni timor east nusa tenggara, Museum National Indonesia, photo Arkadius, 2016

Ancestors & Rituals

Mamuli a Cremonial ear pendant and sacred heirloom east sumba, Museum National Indonesia, photo Arkadius, 2016

Ancestors & Rituals

Magic Staff of Batak’s Shaman, Museum National Indonesia, photo Arkadius, 2016

Ancestors & Rituals

Flores, Eastern Indonesia, 19th century, Museum National Indonesia, photo Arkadius, 2016

Ancestors & Rituals

Si Gale-gale, Batak Toba north Sumutra, Museum National Indonesia, photo Arkadius, 2016

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.