Bruxelles est dans les starting-blocks. Dans les galeries, on finalise l’accrochage. C’est peut-être la panique. Peut-être que tout est déjà installé. Tout le monde doit être sur son trente-et-un dès jeudi 7, pour les previews qui commencent à midi dans certaines galeries et pour les vernissages à partir de 17 h. C’est la rentrée et Bruxelles fait la fête à l’art contemporain pendant un long week-end. C’est la dixième année que le Brussels Gallery Weekend met à l’honneur les galeries d’art contemporain bruxelloises. 41 galeries ainsi qu’une dizaine d’institutions participent aux agapes. L’événement qui se déroule du 7 au 10 septembre rythme l’année et le calendrier de l’art contemporain, en écho au mois d’avril dédié à Art Brussels, plaçant Bruxelles de plus en plus comme une ville importante tant pour les collectionneurs que pour les artistes internationaux.

Les galeries participantes sont sélectionnées avec soin par un comité de professionnels reconnus – cette année, le comité est constitué de Gladstone Gallery, Harlan Levey Projects, Xavier Hufkens, Office Baroque, dépendance. Parmi les grands noms exposés, on admirera chez Vedovi Gallery trois chefs-d’œuvre iconiques de Constantin Brancusi. La Galerie Hufkens présentera des créations de Tracey Emin, dont le travail s’inspire de son douloureux parcours de jeune fille et de femme. Un nouveau venu dans le Gallery Weekend, le galeriste Felix Frachon, dont nous avons déjà beaucoup parlé, présentera le travail de la jeune artiste indienne Raina Gupta et ouvrira son deuxième espace au 26 de la rue Saint-Georges. Ne manquez pas la projection de Purification de Bill Viola, à The Chapel, l’espace dédié à la vidéo chez Aeroplastics. Ou les œuvres de  l’Américain Sebastian Black dans les somptueux nouveaux espaces de Clearing. Ainsi que l’exposition collective d’artistes femmes, Artemisia, chez Baronian.

Koen Van Mechelen sera exposé à la Galerie Valérie Bach. Kendell Geers, d’origine sud-africaine et installé à Bruxelles, fera l’objet d’une double exposition, association audacieuse entre les galeries Rodolphe Janssen et Didier Claes que nous sommes impatients de découvrir. La galerie Office Baroque combinera le travail d’un artiste disparu avec les oeuvres de jeunes talents. Un effet miroir dans lequel les célèbres représentations de Hans Bellmer, tête de proue du surréalisme dès les années 1930, côtoient les figurations biomorphiques de Sacha Braunig et l’abstraction biologique de Mathew Ronay. Autre mise en perspective à la galerie OV Project : la confrontation de l’art conceptuel de Ted Stamm avec un pionnier du design moderne, Gerrit Rietveld. Et bien sûr, entre les galeries participantes, il y a les autres, leurs voisines, qui ouvriront aux mêmes jours et heures !

Le programme des galeries d’art contemporain se voit complété par des galeries d’Art moderne (Galerie de la Beraudière, avec les photographies de William Klein, Galerie Vedovi, avec Brancusi), d’art africain (Didier Claes), de design (Victor Hunt, Maniera, Xavier Lust), de céramique (Pierre-Marie Giraud), ou encore de bijoux.

« Notre volonté est de montrer le dynamisme de nos galeries et de valoriser leur remarquable travail, répondant aux exigences d’un public averti et cosmopolite », explique Sybille du Roy de Blicquy, directrice du Brussels Gallery Weekend. Elle poursuit : « Ces dernières années, la capitale foisonne d’initiatives. À côté de l’offre toujours plus attractive des galeries belges, on voit l’installation de nombreuses galeries de renommée internationale, la création de jeunes galeries, l’émergence d’espaces d’artistes et l’arrivée d’artistes internationaux venus s’installer pour profiter des nombreux avantages offerts par notre ville. »

Les centres d’art

Au Wiels, on pourra profiter de la Wiels Art Book Fair, à la Villa Empain, l’exposition Mondialité est toujours visible et fait partie du parcours. La Loge, Komplot, Etablissement d’en Face, Greylight Projects, entre autres, proposent une programmation pointue. On note aussi Perpetual construction, un dialogue de 14 jeunes artistes actuels avec la maison de Jean Prouvé exposée au milieu du bel espace du CAB Art Center, entre autres.

Trois visites guidées seront organisées par Arkadia dans trois quartiers : Louise, Faider et Sablon. A réserver sur leur site.

www.brusselsgalleryweekend.com

brussels gallery weekend

Kendell Geers, Afropunk, Galerie Rodolphe Janssen, Brussels Gallery Weekend

brussels gallery weekend

Sébastien Black, Clearing, Brussels Gallery Weekend

brussels gallery weekend

Bill Viola, Purification, Aeroplastics Gallery, photo Kira Perov, Brussels Gallery Weekend

brussels gallery weekend

Amy Feldman, Compression Obsessions, 2017, Galerie Albert Baronian, Brussels Gallery Weekend

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.