Nichée dans un vallon boisé, la petite ville thermale de Baden-Baden en Allemagne abrite un joyau : le Musée Frieder Burda. Rarement un lieu d’art a été aussi accueillant et lumineux. Pas de formes tourmentées ni de volumes démesurés. Juste un bâtiment rectangulaire dessiné par l’architecte new-yorkais Richard Meier niché dans les arbres du parc bordant la Lichtentaler Allée et relié par une passerelle en verre à la Staatlicht Kunsthalle, le musée de la ville, beaucoup plus austère.

Dès l’entrée dans l’atrium, le visiteur se sent le bienvenu. La billetterie ouvre l’accès à la grande salle, un magnifique espace éclairé par des parois de verre protégées par des pare-soleil. Le jour de notre visite, un dimanche, il pleuvait des cordes sur Baden-Baden et les nuages restaient accrochés sur la cime des arbres des montagnes. Mais la lumière jouait avec les œuvres de Sigmar Polke exposées temporairement. Car le musée, conçu pour abriter la collection d’art de Frieder Burda, accueille également des expositions temporaires d’artistes contemporains, peintres, plasticiens et photographes. Grand collectionneur passionné par la couleur, Frieder Burda, né en 1936, a réuni plus de 1.000 pièces, dont de splendides sculptures comme les amusants lapins danseurs de Barry Flanagan exposés en contrebas d’une spirale de Bernar Venet.

L’espace conçu par Meier compte trois niveaux, accessibles par un ascenseur et par une rampe transversale. Le second domine la salle principale et permet d’admirer les œuvres en contre-plongée. Il comprend également une petite salle ouverte sur l’atrium. La rampe poursuit son ascension et permet de gagner le troisième niveau, agencé en trois espaces propices à l’accrochage de photographies et de jeux de lumières. Le mouvement est aisé dans ce musée et beaucoup de recul est permis pour faciliter la contemplation d’oeuvres monumentales. Le visiteur se sent tellement à son aise qu’il peine à partir. La passerelle lui permet de gagner le restaurant de la Staatlicht Kunsthalle et sa terrasse, d’où il pourra admirer la promenade du parc. Baden-Baden compte nombre d’autres merveilles, mais l’Opéra, le casino et les thermes sont des plaisirs très différents.

Musée Frieder Burda
https://www.museum-frieder-burda.de

baden baden

Musée Frieder Burda, Baden-Baden, photo Christian Spillmann

baden baden

Musée Frieder Burda, Baden-Baden, photo Christian Spillmann

baden baden

Musée Frieder Burda, Baden-Baden, photo Christian Spillmann

baden baden

Musée Frieder Burda, Baden-Baden, photo Christian Spillmann

baden baden

Musée Frieder Burda, Baden-Baden, photo Christian Spillmann

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.