A Ixelles, jusqu’à la fin du mois, dans un nouveau lieu – le Car Wash, Station d’arts transfrontaliers – à découvrir, le travail d’un jeune artiste camerounais, Salvador Tomnyuy, 29 ans, qui vit et travaille au Maroc.

Salvador Tomnyuy vient de la région du sud du Cameroun appelée l’Ambazonie, nom trouvé par les autonomistes à l’époque de la colonisation du pays par l’Empire britannique. L’Ambazonie est considérée, à l’instar de l’Amazonie, comme un des poumons verts de la planète. Tomnuyuy a quitté son pays pour chercher un meilleur destin. Là-bas, il ne fait pas bon dénoncer les coupes sauvages dans les forêts. Formé comme agent de sécurité dans l’une des meilleures écoles du Cameroun, il est aussi boxeur. Il tente plusieurs fois la traversée vers l’Europe. Il échoue, sans papiers, à Casablanca puis Rabat.

« Je suis devenu artiste grâce à un artiste que j’ai rencontré et qui m’a hébergé, Youssef. Un soir, il faisait la fête avec ses amis et ils ont peint une fresque. Réveillé à 3h du matin, j’ai découvert cette fresque qui m’a fait peur. J’ai peint par-dessus un immense ange blanc, explique l’artiste via Skype. Le lendemain, Youssef m’a donné du matériel et, pendant un mois, il m’a accompagné pour que je peigne et dessine tous les jours, comme on accompagne un bébé. Il m’a fait visiter les galeries d’art. Aujourd’hui, je suis devenu un artiste. J’ai tout changé dans ma vie : pays, profession, et je suis devenu un homme libre ! L’art, c’est la liberté ! »

Salvador Tomnyuy crée depuis septembre 2015. « Quand je dessine, je me sens complètement libre. Je m’exprime, je dis ma colère, je pleure. C’est comme un médicament. Je peins tous les jours, ça m’a changé, ça m’a soigné. » Depuis, il a déjà présenté son travail dans 14 expositions à Casablanca, Tanger, Rabat et aujourd’hui à Bruxelles !

Un collectif d’artistes européens et internationaux, qui se réunit depuis neuf ans pour des semaines de création au Maroc, a voulu montrer le travail de l’artiste camerounais en Belgique. Ils ont investi un ancien car wash d’Ixelles, qui devient ainsi une plateforme de monstration. On y voit, en immense fresque sur le mur, les formidables dessins de Salvador Tomnyuy, peints par les artistes présents à partir d’une projection des originaux. On y découvre l’histoire de tous les migrants, avec de petites embarcations sur des flots tumultueux, des oiseaux symboles de liberté, deux immenses visages qui semblent s’entre-dévorer, dans un style intuitif, vif, expressionniste. Sur la vitrine qui donne sur la rue, une vidéo de l’artiste en train de peindre ou dépeindre le verre à coups de poings avec ses gants de boxeur.

Pour entrer dans l’espace, il faut passer au travers d’une grande installation : des dizaines de chaussures et des morceaux de barques de bois ramassés sur les bords de la Méditerranée sont suspendus au plafond. Au sol, une longue chaîne faite de vertèbres modelées en terre glaise par les membres du collectif, représentant le lien entre le Sud et le Nord. Au mur, d’autres dessins d’artistes vivant en Belgique. Cette œuvre participative est ouverte aux artistes désireux d’y mettre leur touche, tous les jours de 16h à 20h.

« L’art retrouve ici sa vraie mission loin des galeries et du marché de l’art, explique un des artistes du collectif, celle de faire du lien entre les gens. Il faut parler de ce pont qu’on fait du Sud vers le Nord. C’est l’idée de ce projet. »

Salvador Tomnyuy and the Ambazonians
Car Wash – Station d’arts transfrontaliers
34 rue Longue Vie
1050 Ixelles
Jusqu’au 30 juin
Tous les jours de 16h à 20h

Salvador Tomnyuy and the Ambazonians, Car Wash - Station d'art transfrontaliers, photo Sineangulo

Salvador Tomnyuy and the Ambazonians, Car Wash – Station d’art transfrontaliers, photo Sineangulo

salvador tomnyuy

Salvador Tomnyuy and the Ambazonians, Car Wash – Station d’art transfrontaliers, photo M. de Crayencour

Salvador Tomnyuy and the Ambazonians, Car Wash - Station d'art transfrontaliers, photo Sineangulo

Salvador Tomnyuy and the Ambazonians, Car Wash – Station d’art transfrontaliers, photo Sineangulo

Salvador Tomnyuy and the Ambazonians, Car Wash - Station d'art transfrontaliers, photo Sineangulo

Salvador Tomnyuy and the Ambazonians, Car Wash – Station d’art transfrontaliers, photo Sineangulo

Salvador Tomnyuy and the Ambazonians, Car Wash - Station d'art transfrontaliers, photo Sineangulo

Salvador Tomnyuy and the Ambazonians, Car Wash – Station d’art transfrontaliers, photo Sineangulo

Salvador Tomnyuy and the Ambazonians, Car Wash - Station d'art transfrontaliers, photo Sineangulo

Salvador Tomnyuy and the Ambazonians, Car Wash – Station d’art transfrontaliers, photo Sineangulo

Salvador Tomnyuy and the Ambazonians, Car Wash - Station d'art transfrontaliers, photo Sineangulo

Salvador Tomnyuy and the Ambazonians, Car Wash – Station d’art transfrontaliers, photo Sineangulo

Salvador Tomnyuy and the Ambazonians, Car Wash - Station d'art transfrontaliers, photo Sineangulo

Salvador Tomnyuy and the Ambazonians, Car Wash – Station d’art transfrontaliers, photo Sineangulo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.