Figure Kissi, bois, 42 cm, Sierra Leone, lot 37, estimation 20-30.000 euros, vente European Collection chez Native, le 10 juin 2017–http://www.native-auctions.com

Après avoir dispersé la collection de Leslie Sacks l’an dernier, Native remet le couvert avant l’été avec la vente d’une collection privée anonyme mais loin d’être anodine. Celle d’un érudit européen curieux de l’art africain mais également de l’art occidental, ancien et moderne.

Si c’est le continent noir qui domine, l’ensemble des œuvres témoigne du goût singulier et éclectique de ce collectionneur, qui n’est pas sans faire penser aux érudits du XIXe siècle. La vacation se tiendra le 10 de ce mois, à Bruxelles, avec un total de 58 pièces seulement ! Oui, mais celles-ci reflètent toutes à leur manière l’œil de cet homme qui montra toujours une attirance pour les pièces les meilleures, issues de rencontres tout aussi fameuses. La quête de la pièce qui fait sens – ici, mais aussi là-bas, au fin fond du continent africain – lui a permis de rassembler quelques grands noms. Jugeons plutôt : un dessin à la plume de Paul Klee (lot 36, 20-30.000 euros), un nu de George Grosz (lot 12), une très belle technique mixte à la tempera de Christian Rohlfs (lot 38, estimation 20-30.000 euros) ou un exceptionnel masque Punu (lot 20) attendu autour de 60-80.000 euros. Cette étonnante sculpture, qui s’apparente à un véritable portrait de femme plutôt qu’à un masque, est encore chargée de la couleur blanche, symbole de l’au-delà et de l’esprit des morts. La délicatesse des traits et du modelé mais aussi le type de coiffure suggèrent une figure féminine. Celle-ci est à considérer parmi les plus beaux masques Okuyi utilisés au Gabon pour accompagner les funérailles ou les retraits de deuil. Son pedigree est remarquable, depuis sa collecte par Boris Kegel-Konietzko en 1959 jusqu’à aujourd’hui avec la certification dudit collectionneur.

Un autre lot africain, d’apparence moins classique avec ses énormes cornes et les matières animales ou végétales qui lui donnent corps (peaux, coquillages, toiles, cuirs…), contraste avec le rendu très personnel du visage : lèvres épaisses, front fuyant, nez large… Ce très beau portrait de gardien de reliquaire est une pièce ancienne préservée longtemps au sein de la communauté Kissi (Sierra Leone), comme le montre la présence des matières organiques et de l’huile qui l’imbibe. Cette figure, « l’une des plus belles au monde » de l’avis des spécialistes belges, est attendue autour de 20-30.000 euros.

Kissi

Figure Kissi, Sierra Leone, lot 37, native-auctions.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.