C’est la cinquième exposition individuelle des frères Tobias à la galerie Rodolphe Janssen. Le galériste ne se lasse pas de ces frères roumains, peintres installés à Cologne, et de leur univers à la fois fantastique, mythologique et burlesque.

Gert & Uwe Tobias (nés en 1973 à Brasov, Roumanie) sont jumeaux et presque inséparables. Leurs œuvres collaboratives (xylographie, gravures en bois, grands formats, sculptures, collages, impressions graphiques et dessins) sont signées quasi systématiquement de leurs deux noms. La réputation de ces frangins n’est plus à faire et certaines de leurs œuvres sont d’ailleurs exposées dans des musées d’envergure tels le MoMa  à New York, le Hammer Museum of Art de Los Angeles, le Kunstmuseum Bonn en Allemagne, le FRAC à Clermont-Ferrand et bien d’autres encore.

Ici, on retrouve leurs traditionnels grands formats dans lesquels se mélangent les animaux – là un chat, plus loin un hibou aux yeux en tourbillon –, les visages et les monstres, et bien sûr des costumes et des allusions à la mythologie, mais aussi du design graphique moderne et une imagerie abstraite qui se mêlent à des formes. Les sculptures quant à elles sont des têtes plutôt déformées, à la Elephant Man. C’est coloré et parfois terrifiant bien que, dans l’ensemble, la galerie soit frappée d’une atmosphère joyeuse. C’est là tout le paradoxe frénétique, brut, des frères Tobias.

Certains disent qu’ils sont kitschs, d’autres s’amusent à reconnaître des visages et des formes dans l’abstraction de l’ensemble. Si leur art est amusant en effet, il n’est pas toujours facile à appréhender car tout à la fois formaliste et surréaliste. Les artistes n’hésitent pas à nous tromper avec leurs couleurs pâles et douces pour illustrer des rituels ésotériques ou des cultes obscurs. Car il y a dans leurs créations une grande part d’héritage folklorique. Les formes, les couleurs évoquent les legs visuels de l’Europe de l’Est et du style allemand d’après-guerre.

Finalement, on peut qualifier leur approche de radicale tant ils peuvent faire preuve d’une imagination illimitée. Ils ne cessent jamais de mélanger – et c’est un mixte savoureux – contemporanéité et archaïsme, figuratif et abstrait. Là des oiseaux exotiques, plus loin des feuillages grimpants, leur monde est riche, vous l’aurez compris, comme un univers onirique sauvage extériorisé. C’est leur cinquième exposition solo, alors, ici à la galerie, on dit que c’est comme se replonger dans un rêve familier.

Gert & Uwe Tobias
Galerie Rodolphe Janssen
Rue de Livourne 35 et 32
1050 Bruxelles
Jusqu’au 10 juin
Du mardi au dimanche de 10 h à 18h
Le samedi de 14h à 18h

www.galerierodolphejanssen.com

Gert & Uwe Tobias

Gert & Uwe Tobias, Untitled, 2017, courtesy l’artiste et Rodolphe Janssen, photo Hugard & Vanoverschelde photography

Gert & Uwe Tobias

Gert & Uwe Tobias, Untitled, 2017, courtesy l’artiste et Rodolphe Janssen, photo Hugard & Vanoverschelde photography

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.