Chez Aboriginal Signature, deux expositions en même temps, l’une consacrée à l’artiste Pepai Jangala Carroll – Théâtre de la Mémoire – et l’autre avec les artistes d’Ernabella, le plus vieux centre d’art d’Australie, fondé en 1948. Deux voies d’entrée dans l’univers si particulier de l’art aborigène.

« L’art constitue un véritable théâtre de la mémoire« , dit la conservatrice Lisa Slade de l’Art Gallery of South Australia à propos du travail de Pepai Jangala Carroll. Celui-ci déploie un style très personnel, sans doute induit par son héritage culturel à cheval sur plusieurs territoires et clans dans le centre de l’Australie, entre les aborigènes Pintupi et ceux de l’APY Land. On retrouve dans son travail les formes géométriques épurées des représentations du pays de son père près de Papunya. Il commence à peindre au centre d’art Ernabella après une carrière professionnelle loin du monde artistique. Les tons crème et blancs de deux grandes toiles sont juste zébrés de noir, le foisonnement des points, assemblés pour créer une matière fluide et transparente. Vibration et puissance. Texture et couleurs jouent une partition proche de l’abstraction des artistes européens et pourtant ces toiles sont chargées d’histoire et de tradition orale.

Cette mise en avant d’un artiste majeur d’Ernabella n’empêche pas la galerie de présenter 13 autres artistes qui travaillent dans ce même centre d’art. Dans cette toute petite communauté, souvent quatre générations d’artistes peignent ensemble. C’est unique dans l’histoire de l’art aborigène et probablement dans le monde de l’art. Par l’entremise de la peinture et de leur expression artistique, ils transmettent ainsi leur savoir et connaissances ancestrales. Le titre de l’exposition, Inuntjii, Régénération, parle des intenses pluies de cette année, qui ont fait émerger dans ces zones désertiques une vie végétale et animale particulièrement dense. Il évoque aussi le passage de relais entre certains artistes seniors comme Tjunkaya Tapaya et Tjariya Stanley, qui peignent depuis 50 ans et qui transmettent aujourd’hui le flambeau à leurs petites-filles, comme Janice Matjala Stanley. Les toiles en camaïeu de bleu et de vert sont d’amples célébrations de la vivacité de la nature et du miracle de la floraison.

Aboriginal Signature
101 rue Jules Besme
1081 Bruxelles
Jusqu’au 3 juin
Du mercredi au samedi de 14h30 à 19h
http://www.aboriginalsignature.com/

 

Ernabella

Papai Jangala Carroll, Ernabella Art Centre, courtesy l’artiste et Aboriginal Signature

Ernabella

Tjunkaya Tapaya, Ernabella Art Centre, courtesy l’artiste et Aboriginal Signature

Papai Jangala Carroll, Ernabella Art Centre, courtesy l'artiste et Aboriginal Signature

Papai Jangala Carroll, Ernabella Art Centre, courtesy l’artiste et Aboriginal Signature

Ernabella

Alison Munti Riley, Ernabella Art Centre, courtesy l’artiste et Aboriginal Signature

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.