C’est la première édition d’Art Sablon, parcours qui mêle art contemporain et art ancien, dans le quartier des antiquaires de Bruxelles du 20 au 23 avril 2017.

Né à l’initiative du galériste Jonathan F. Kugel et de la collectionneuse Joana Balavoine, Art Sablon célèbre en même temps qu’Art Brussels et ses nombreuses manifestations satellites, la rencontre entre art contemporain et art ancien. Pour ce faire, ce sont une trentaine de galeries mais aussi de boutiques – et même une salle de ventes – qui ouvrent leurs portes durant trois jours à un public aussi large que le kaléidoscope de galeries qui y participent. De Jean-Pierre Alaerts à Wei Asian Parts pour reprendre l’ordre alphabétique, en passant par les hôtes centenaires de l’endroit que sont les Costermans (ayant pignon sur rue depuis 1830), Art Sablon est l’occasion pour les galeristes de conjuguer leur passion avec l’univers d’un artiste actuel tout en piquant la curiosité des collectionneurs.

L’idée de Jonathan F. Kugel, dont l’espace JFK/VDK a pris ses quartiers au Sablon l’an dernier, est de faire battre le cœur de ce quartier historique de la capitale au diapason d’Art Brussels tout en préservant son essence. Plutôt que de miser sur le tout à l’art contemporain, l’homme qui défend une vision éclectique de l’histoire de l’art a sélectionné des artistes contemporains susceptibles de trouver un écho auprès des antiquaires. « Il est primordial que l’identité des antiquaires soit préservée, explique celui qui a proposé des artistes tout en laissant le dernier mot aux galeristes. Il est impératif que les antiquaires aiment ce qu’ils montrent, tout comme il est évident que ce qui est montré doit tenir compte des contraintes fixées par la galerie. Les choix ont donc été opérés selon des critères liés à la thématique, à l’esthétique ou au médium, de manière à ce que chacun garde son identité (…) On a même vu certains artistes se prendre au jeu et réaliser des œuvres spécialement pour l’événement, comme à la galerie Desmet où exposent Krijst, Henrik Delehag et James Webster ».

Quant à la salle de ventes Native, elle accueille la galerie Sketch my mind. Fondée par Louise Van Reeth et Salomé Lindenberg, Sketch my mind propose des œuvres originales et des multiples d’artistes belges confirmés (Jean-Luc Moerman, Marie Jo Lafontaineou encore Jacques Charlier) et de jeunes artistes (Yann Bagot, Hell’O, Benjamin Ottoz notamment).

www.artsablon.com

Art Sablon

Vue de l’expo Native – Sketch my mind

art sablon

Otto d’Ambra chez Jonathan F. Kugel

Art Sablon

David Delruelle, False memories

Art Sablon

Barbara Cardone chez Jean Nelis

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.