Alors que l’ Hommage à Brancusi (en métal et osier !) et les sculptures de papiers journaux compressés, tordus, empilés ou enroulés de Bernadette Chéné (°1947) hantent toujours la verrière de La Forest Divonne à Bruxelles, la galerie s’apprête à souffler sa première bougie belge.

Cela fait en effet un an et six expositions que la parisienne a investi ce magnifique espace à l’arrière de l’hôtel Wissinger de Horta. En ouverture, elle avait donné le ton avec sa Passion partagée, une exposition rassemblant les 17 artistes qu’elle représente. Pour leur exposition anniversaire – tout simplement intitulée 1 an déjà ! – les galeristes reviendront sur leur première année de programmation en mettant en regard les cinq artistes auxquels ils ont consacré une exposition personnelle depuis l’ouverture en février 2016. Cet accrochage sera en outre l’occasion de mettre en lumière les spécificités de la galerie. Authenticité, rigueur et singularité sont les maîtres mots du galeriste Jean de Malherbe qui insiste sur l’indispensable rencontre avec l’œuvre « afin de laisser toute leur place à l’émotion, la sensation et la perception, afin que le commentaire et l’explication découlent de l’œuvre et non l’inverse ». Cette particularité trouve un merveilleux écho dans le travail de Bernadette Chéné qui y est exposée en solo et sur le mode de la rétrospective (avec des créations de 1989 à 2016) jusqu’au 25 mars avant de revenir dès le 5 avril pour 1 an déjà ! Cette exposition à 5 voix présentera une petite sélection de ses œuvres mises en espace avec les peintures entre paysage et abstraction d’Arthur Aillaud, les sculptures à connotations temporelles de Jean-Bernard Métais, les toiles irisées inspirées par la roche et les falaises de Guy de Malherbe et les compositions aux couleurs chaudes du Midi de Vincent Bioulès. Ce quintet est le prélude de la deuxième année qui verra la mise en place d’un Project Room Prize remis annuellement par un jury de collectionneurs belges et français. A suivre.

Bernadette Chéné
Complicités plurielles : Matériaux, formes, lieux
Galerie La Forest Divonne
66 rue Hôtel des Monnaies
1060 Bruxelles
Jusqu’au 25 mars
Du mardi au samedi de 11h à 19h
www.galerieforestdivonne.com

La Forest Divonne

Complicités plurielles, exposition de Bernadette Chéné, Courtesy La Forest Divonne

La Forest Divonne

Jean-Bernard Métais, Sablier irréversible, 2014, Courtesy La Forest Divonne

La Forest Divonne

Vincent Bioulès, Le muscle du printemps, courtesy La Forest Divonne

La Forest Divonne

Guy de Malherbe, Strates, 2015, Courtesy La Forest Divonne

La Forest Divonne

Arthur Aillaud, Sans titre, 2016, Courtesy La Forest Divonne

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.