Pol Mara, I am what I am, huile sur toile, 1990, ancienne collection de Madame Juliana Huber, en vente à Paris chez Sotheby’s le 23 février 2017, lot 42, estimation 2-3.000 euros – www.sothebys.com

Deux œuvres typiques de l’artiste belge Pol Mara (Anvers, 1920-1998) seront mises aux enchères ce 23 février à Paris lors de la deuxième édition de la vente NOW ! de Sotheby’s. Concoctée par l’équipe parisienne de la maison, avec la complicité de The Socialite Family – le média de référence sur la décoration d’intérieur des familles contemporaines – cette vente éclectique dédiée à l’art moderne et contemporain n’hésite pas à mêler toutes les formes d’expression, du bijou à la lampe en passant par la photo, le mobilier, la céramique ou la peinture, jusque dans leurs déclinaisons les plus récentes. Pas de souci donc à présenter un vase d’André Metthey des années 1910 à côté d’un bouclier de Papouasie, d’une applique de Serge Mouille dessinée dans les années 1950, d’un Botero, d’un Mixed media de MissTic de 2006 ou d’un fauteuil Sushi des années 2002 des frères Campana ! Ce sont non seulement les différents arts et les différents styles qui dialoguent entre eux mais également les publics !

La grande diversité de l’offre devrait permettre à tout un chacun d’y trouver une part de bonheur, avec des estimations allant de 300 euros à plusieurs dizaines de milliers d’euros (60.000 euros pour un Agneau en bronze et béton époxy de François-Xavier Lalanne). Olafur Eliasson, Arne Jacobsen, César, Andy Warhol, Tetsumi Kudo, Charlotte Perriand ou encore Paolo Roversi sont présents, alors que nous n’avons répertorié qu’un seul artiste belge mais de très belle provenance puisqu’il s’agit de la collection de Semiha et Juliana Huber, dont Sotheby’s a déjà dispersé des œuvres – et pas n’importe lesquelles puisqu’on a pu y acquérir des œuvres de Warhol, César, Pomodoro, Erro ou Vasarely – en décembre dernier.

Ici, ce sont deux huiles sur toile réalisées par Pol Mara dans les années 1990 qui sont à prendre autour des 2-3.000 euros chacune : L’enfant des sables (lot 38) et I am what I am (lot 42). Toutes deux témoignent de son talent à inclure dans ses toiles des éléments photographiques issus du monde de la télévision, des magazines illustrés et de la publicité. Des œuvres de l’artiste anversois sont à voir dans les musées du monde entier et dans la station de métro bruxelloise Montgoméry.

Pol Mara

Pol Mara, I am what I am, 1990, Paris, Sotheby’s

Pol Mara, I am what I am, huile sur toile, 1990, ancienne collection de Madame Juliana Huber, en vente à Paris chez Sotheby’s le 23 février 2017, lot 42, estimation 2-3.000 euros – www.sothebys.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.