Fin novembre, To be présentait durant trois jours à Anvers 33 jeunes artistes encore aux études ou fraîchement diplômés, accueillis aux cimaises de 37 galeries ou lieux d’art. Chez Artelli Gallery, ce ne sont pas moins de 10 artistes qui ont entouré de leurs vœux la jeune Liesbeth Bussche, diplômée en joaillerie et orfèvrerie. A voir jusque mi-janvier.

Liesbeth Bussche crée des bijoux pour la ville. Immenses boucles d’oreille posées comme des sculptures sur le trottoir, collier tracé dans le sable des travaux. Ici, elle présente un collier de perles qu’elle a fait migrer sur des affiches installées dans la cité. De l’art délicat de l’orfèvre à l’installation urbaine, il n’y a qu’un pas, celui d’une géante, forcément.

Dans la vitrine, une première œuvre signée Pascal Bernier interpelle ou effraie : un petit faon, empaillé par un taxidermiste et partiellement enveloppé de bandages. On a déjà vu de nombreuses fois les œuvres de la série Accidents de chasse, qui s’inspire de la tradition des natures mortes et du memento mori. Elles gardent leur puissance d’évocation. Ecce Homo, une pièce en verre de Warner Berckmans, semble lui répondre. Les reflets dans le verre bleu marine font naître une relation entre l’environnement et le spectateur.

Plus loin, de grands formats aux motifs répétés, à la fois graphiques et rythmés, d’Albert Pepermans, dont nous avions pu voir les œuvres sur papier chez Artitude, au Rivoli Building, à Bruxelles. La visite se poursuit avec les clichés de trois photographes. Pedro Correa qui saisit des situations inattendues dans la ville : il capte l’instant qu’il trouve poétique et le montre tel quel, sans le retravailler. Les photographies urbaines de Manuel Geerinck qui est aussi un redoutable dessinateur. Hein Spellman qui photographie des façades de maisons anonymes. Ses clichés sont ensuite mis en forme en trois dimensions : petits immeubles à rapporter chez soi.

Au sous-sol de cette ancienne banque, derrière la porte blindée toujours en place, d’autres artistes et plutôt des petits formats à découvrir en sus. Une visite s’impose.

10 + 1
Artelli Gallery
120 Mechelsesteenweg
2018 Antwerpen
Jusqu’au 5 janvier
Du jeudi au samedi de 14h à 18h
www.artelligallery.com

Artelli Gallery

Liesbeth Bussche, Urban Jewelry Ruban, 2016, courtesy l’artiste

Artelli Gallery

Liesbeth Bussche, Urban Jewelery Ruban, 2016, courtesy l’artiste

Artelli Gallery

Liesbeth Bussche, Parelende Kronkelingen, 2016, courtesy l’artiste

 

Artelli Gallery

Hein Spellman, Façade, 2016, courtesy l’artiste

Artelli Gallery

Pascal Bernier, Léopard, Accidents de chasse, 2016, courtesy l’artiste

Artelli Gallery

Albert Pepermans, Blue Face, 2016, courtesy l’artiste

Artelli Gallery

Philippe Lardy, Life Forms, courtesy l’artiste

Artelli Gallery

Pedro Correa, Winter Rose, Courtesy l’artiste

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.