Nouvelle phase créative pour Hell’O puisque le collectif passe de trois à deux artistes – Antoine Detaille et Jerôme Meynen – et abandonne la deuxième partie de son nom, Monsters. Et nouvelle exposition chez Alice Gallery à Bruxelles. On y retrouve avec délectation les étranges silhouettes aux longues jambes, leur univers de contes urbains, quelque chose de joyeux, dansant.

Issus du street art dans les années 1990, les Hell’O ont depuis longtemps réservé leurs pinceaux et bombes au papier et à la toile. Leur univers ludique et étrange se déploie avec un vocabulaire de formes et de symboles reconnaissables et qui font leur style. Dès l’entrée, dans une jungle de plantes grasses posées sur un fond vert foncé, quelques duos ou trios font des galipettes. Plus loin, toujours sur toile, un répertoire presque didactique : silhouette mi-humaine, mi-animale, tête surmontée d’un vase, un œil, un oiseau, une roue… Toujours ces aplats impeccables qui sont aussi la marque de fabrique de Hell’O, mais avec une palette de couleurs qui s’est raffinée : des rouges, des bleus, des bruns, salis de noir, posés à côté d’un doré choisi sans vergogne.

Nouvelles textures, pour cette série de peintures sur papier, en seulement deux teintes : rose et bleu puissants. L’aérographe permet de laisser des zones transparentes ou blanches. Les formes prennent du relief. Notons les quelques pièces en céramique car, oui, les Hell’O se sont eux aussi lancés dans la céramique ! On y retrouve leurs petits personnages, totems urbains installés en pyramides fragiles comme des châteaux de cartes. Et une œuvre en tapisserie, Dyade, présentant deux figures s’enlaçant dans une danse voluptueuse.

Hell’O
Dyade
Alice Gallery
4 rue du Pays de Liège
1000 Bruxelles
Jusqu’au 23 décembre
Du mercredi au samedi de 14h à 18h
http://alicebxl.com/

dyade

Hell’O, Untitled, 2016, courtesy les artistes et Alice Gallery

dyade

Hell’O, Monkeys, 2016, courtesy les artistes et Alice Gallery

dyade

Hell’O, Mix, 2016, courtesy les artistes et Alice Gallery

dyade

Hell’O, Dyade, 2016, courtesy les artistes et Alice Gallery

dyade

Hell’O, Couple 3, 2016, courtesy les artistes et Alice Gallery

dyade

Hell’O, Ceramic, 2016, courtesy les artistes et Alice Gallery

dyade

Hell’O, vue de l’exposition Dyade, Alice Gallery

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.