Le Surréalisme en Belgique est un livre important. Son titre est vaste et pourtant Xavier Canonne parvient à y tenir un fil rouge cohérent. L’auteur – aujourd’hui directeur du musée de la Photographie à Charleroi – est historien de l’art. Il ne se contente pas des grandes lignes ni du plus connu.

Le lecteur fera avec cet ouvrage de belles découvertes ! Depuis près de 30 ans, Xavier Canonne tâche d’élaborer une suite au livre de Marcel MariënL’activité surréaliste en Belgique, paru en 1950, parce qu’il le lui a demandé ! Pour cela, il a aidé la Province du Hainaut à acquérir des œuvres surréalistes tout en rédigeant dans le même temps une thèse sur le sujet. Le résultat, dans un catalogue commenté, ne pouvait être que magnifique et de référence.

Le livre conte bien sûr l’histoire du surréalisme en Belgique et l’auteur commence logiquement par 1924, année de la parution du Manifeste du surréalisme d’André Breton. Dans cet ouvrage, on croise les noms de Magritte, Nougé, Marien, Delvaux, etc. Mais le plus surprenant arrive après, avec du sang neuf, celui d’après 1950 : René Dohmen, Marcel Lefrancq ou encore Tom Gutt et les noms de revues telles que Les lèvres nues, L’Internationale situationniste, Phantomas ou Daily Bull. Paru il y a 10 ans, ce livre est encore aujourd’hui une référence et un formidable livre objet.

Le Surréalisme en Belgique | Xavier Canonne | Fonds Mercator  25,5 x 32,5 cm | 352 pages  www.mercatorfonds.be

Le Surréalisme en Belgique, Xavier Canonne

Le Surréalisme en Belgique, Xavier Canonne , Fonds Mercator

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.