Troisième exposition dans les nouveaux locaux de la toute jeune Galerie Felix Frachon, celle de l’artiste Shine Shivan. Un accrochage qui fait parler de lui depuis son ouverture durant le Brussels Gallery Weekend par sa fraicheur, son audace et sa force. Felix Frachon a choisi de présenter des artistes indiens qu’il a sélectionnés durant ses longues pérégrinations dans ce pays qu’il aime. Il est allé rencontrer les artistes dans leur atelier et a ramené à Bruxelles un troisième poulain qui se donne corps et âme pour son show.

Nous avions découvert Shine Shivan sur le stand de la Gallery Maskara de Mumbai durant Art Brussels 2014. Son travail mêle dessin, peinture mais aussi installation et sculpture. Aujourd’hui, sous le titre My mentor is a wolf, l’artiste fait exploser toutes les limites des médiums qu’il utilise, pour montrer les pôles opposés du vivant. Un mentor peut être défini comme un guide, un sage. Alors que le loup est plein d’ambivalence, parfois vu comme dangereux, parfois comme protecteur – de Romulus et Rémus dans la mythologie antique. Ces deux pôles tracent une ligne, un fil sur lequel Shivan déambule, en équilibre, audacieux, sans peur, de la lumière vers la noirceur, du doux vers la violence. Et retour.

Shivan plonge sans frein dans des interrogations sur le désir, les relations homme-femme, la sexualité, les contes mythologiques. Dans la première salle, voici trois sculptures faites d’un assemblage de matériaux – coquillages, pièces de tissu, plumes, billes de verre, boutons, épines. Proches de l’art brut, elles hurlent, crient. Les regarder impose du courage : yeux déformés, multiples mamelles, bouche dentée, langue tirée. Elles sont comme des divinités sombres, issues d’un pays imaginaire. Dans la deuxième salle, un grand dessin au fusain présente des corps, hommes et femmes parfois rassemblés, parfois copulant. Une fresque qui mélange mythologies et contes indiens et européens. On tombe en arrêt devant la série de têtes au fusain et sanguines, formes rondes sur une paire d’épaules, masquées par divers symboles – piques ou trous percés. Sur la façade de la galerie, un drapeau brodé par l’artiste flotte au vent. Quelle énergie, quelle absence de formulation conceptuelle ! Tout est à prendre, avec gourmandise, sans prise de tête.

Shine Shivan est né en 1981 dans l’Etat du Kerala en Inde. Il a un master en arts visuels de la Dr. Bhim Rao Ambedkar University d’Agra et un bachelier en art du College of Arts de Delhi. Durant le vernissage, il portait une coiffe faite de plumes et une paire de lentilles de contact qui rendaient ses yeux bleus. Accompagné de son épouse en sari jaune d’or, il fut par sa seule présence généreuse une performance à ne pas rater.

Ce samedi 1er octobre, une exposition pop-up présentera dans un autre lieu, et pour une journée seulement, les œuvres réalisées durant son séjour à Bruxelles par ce jeune artiste prolifique. L’ensemble, puissant, vif, joyeux, brut et subtil, est à voir sans tarder. Mu aime !

Shine Shivan
My Mentor is a Wolf
5 rue Saint-Georges
1050 Ixelles
Jusqu’au 12 novembre
Du mardi au samedi de 11h à 18h
www.felixfrachon.com

Pop-up
26 rue Saint-Georges
1050 Bruxelles
Uniquement samedi 1er octobre
De 11h à 18h

Shine Shivan

Shine Shivan, Mother of all things, 2016, courtesy Galerie Felix Frachon et l’artiste

Shine Shivan

Shine Shivan, Milk Vendor, 2016, courtesy Galerie Felix Frachon et l’artiste

Shine Shivan

Shine Shivan, Milk Vendor, 2016, courtesy Galerie Felix Frachon et l’artiste

Shine Shivan

Shine Shivan, Flesh with the Crowd, 2016, courtesy Galerie Felix Frachon et l’artiste

Shine Shivan

Shine Shivan, vue de l’exposition, courtesy Galerie Felix Frachon et l’artiste

Shine Shivan

Shine Shivan, Mother of all things, détail, 2016, courtesy Galerie Felix Frachon et l’artiste

Shine Shivan

Shine Shivan, vue de l’exposition, courtesy Galerie Felix Frachon et l’artiste

Shine Shivan

Shine Shivan, Language of the deceased, 2014, courtesy Galerie Felix Frachon et l’artiste

Shine Shivan

Shine Shivan, Language of the deceased, 2014, courtesy Galerie Felix Frachon et l’artiste

Shine Shivan

Shine Shivan, Khoon Saja Lothda , 2014, courtesy Galerie Felix Frachon et l’artiste

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.