Les 3 et 4 septembre prochains, Bruxelles ira faire la belle à Paris, au Palais de Tokyo. Indiscipline, c’est deux jours de programmation pointue autour des arts plastiques et des arts vivants. Une vitrine de la créativité bruxelloise, histoire de dorer et redorer l’image de notre capitale. L’évènement est une initiative du ministre de la Promotion de Bruxelles, Rachid Madrane, et de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

« Bruxelles est décalée, rock and roll, c’est un laboratoire. C’est la deuxième ville la plus cosmopolite au monde », affirme Rachid Madrane. En l’espace de quelques années, Bruxelles s’est imposée comme une plate-forme internationale dédiée à l’émergence artistique et à l’expérimentation. Des créateurs du monde entier s’installent, travaillent, font des rencontres dans cette ville multiple. « L’idée est de créer une Fête de l’Iris à l’extérieur, chaque année dans une autre capitale européenne. Paris a semblé une évidence pour la première édition de cet évènement, d’autant plus que Dirk Snauwaert, directeur du Wiels, a pris contact et obtenu un franc Oui ! du président du Palais de Tokyo, Jean de Loisy », poursuit le ministre.

« Le titre Indiscipline a été trouvé car Bruxelles ne peut être décrite par aucune définition orthodoxe. Nous avons une indiscipline que les pays limitrophes nous envient, explique Dirk Snauwaert. Les propositions transdisciplinaires émanent pour la plupart d’artistes avec lesquels nous avons déjà travaillé. » Durant deux jours, au Palais de Tokyo, les Français pourront découvrir 34 artistes et plusieurs disciplines autour des arts plastiques, de la danse contemporaine et du théâtre. Le Wiels, le Kunstenfestivaldesarts et l’agence Wallonie-Bruxelles Théâtre/Danse ont été invités à présenter des artistes liés à Bruxelles, pour des performances, des vidéos, des projets dans l’espace public. L’ensemble est mis en œuvre par visit.brussels.

Notons plusieurs films et vidéos, dont The Tower: A Concrete Utopia, de Sammy Baloji & Filip De Boeck, étonnante visite guidée d’un édifice digne de Babel, à Kinshasa au Congo, qu’on peut voir actuellement au Wiels. Sequenza, de Manon de Boer et George van Dam, une vidéo de 14 minutes reprenant la composition expérimentale Sequenza VIII pour violon seul de Luciano Berio. Un projet mêlant vidéo, musique et écriture, des Soeurs h, ou La collection qui n’existait pas, de Joachim Olender, le documentaire sur le collectionneur belge Herman Daled, dont nous vous parlions ici il y a quelques mois.

Citons encore au programme Benoît Platéus, Emmanuel Van der Auwera – qui a reçu en 2015 le Young Belgian Art Prize et dont nous avions apprécié les dizaines de feuilles de papier journal passées à l’encre de l’imprimante, en 2013 à l’Iselp – ou Jacques André, dont nous avions vu les Bullet holes dans la Window de Hopstreet au début de cette année.

Mette Edvardsen, artiste norvégienne installée à Bruxelles, propose une bibliothèque de livres vivants. En effet, un visiteur pourra sélectionner un ouvrage, qui lui sera récité par cœur par une personne ayant appris le texte. Touchant et troublant. Radouan Mriziga est né au Maroc en 1985. Après avoir achevé ses études de danse à P.A.R.T.S. à Bruxelles, il développe ses propres projets. Son solo 55, c’est 55 minutes de spectacle architectural construit autour du chiffre 5 et des mesures du corps du danseur.

Pour les projets dans l’espace public, Younes Baba-Ali (1986, Maroc) va déambuler dans et à l’extérieur de l’espace d’exposition en essayant de vendre des produits, pour la plupart illégaux et contrefaits. Anne Veronica Janssens présentera une installation lumineuse L’odrre n’a pas d’ipmrotncae. Il y a aussi trois programmes pour les enfants. Gageons que les Parisiens, même ceux habitués aux expositions proposées par le Palais de Tokyo, vont sentir souffler le vent de folie du nord. Une bien belle carte de visite, dont nous ne manquerons pas de vous reparler.

Palais de Tokyo
Paris
3 et 4 septembre 2016

Indiscipline

Radouan Mrizigan

Indiscipline

Logo de l’évènement Indiscipline au Palais de Tokyo, Paris, septembre 2016

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.