Le parcours d’artistes de Saint-Gilles existe depuis 1988 ! Ce fut la première initiative de ce genre à Bruxelles, peu après l’invention des Fêtes de la Saint-Martin à Tourinnes-la-Grosse, offrant comme ces dernières un parcours dans les maisons et ateliers d’artistes. Elle a depuis essaimé dans de nombreuses communes et villes. L’idée étant de rendre proches les artistes plasticiens qui vivent à côté de chez vous. Entrer dans leurs homes ou leurs ateliers, discuter avec eux, découvrir leur travail en leur présence, en toute simplicité et sans falbalas, voilà l’idée.

Cette année, Saint-Gilles s’associe avec Forest, pour un parcours commun qui illustre bien « la migration des ateliers d’artistes vers Forest, en raison de l’augmentation des prix de l’immobilier à Saint-Gilles », nous expliquait Juliette Roussel, responsable de la culture à Saint-Gilles. Le programme de deux week-ends est impressionnant. Ce ne sont pas moins de 430 artistes à la rencontre de qui vous pourrez aller.

Plusieurs expositions d’envergure sont à voir, notamment au BrassThe river that swallow all the rivers, du photographe Colin Delfosse qui, en quatre voyages vers le Congo, a exploré les vestiges des différents projets pharaoniques construits par le dictateur Mobutu Seseseko tout au long de ses 32 années de règne. A la fois sociologiquement et esthétiquement brillant. Notons que le Wiels s’est associé au parcours. Y voir une très belle exposition de Sammy Baloji, dont nous vous reparlerons.

A la Maison Pelgrims se dévoile un hommage à Pierre-Paul Dupont, directeur de l’Institut Sainte-Marie, spécialisé dans l’enseignement des arts plastiques. Au milieu de ses carnets de dessin, quelques facétieux animaux de Pascal Bernier, qui ouvre par ailleurs aujourd’hui une exposition solo à la Galerie Valérie Bach et qui est le commissaire de l’exposition Forever Young à la Maison du Peuple avec, entre autres, Damien De Lepeleire, Sandrine Duprez, les très belles gravures à la pointe sèche de Anne-Françoise Quoitin ; dix artistes qui habitent, ont habité la commune ou y ont leur atelier.

Au Parc Duden, Fred Martin propose une structure monumentale en forme de tête, L’Etre, sculpture collaborative puisque les habitants et passant sont invités à la recouvrir d’argile et de paille, pour constituer une petite bulle cabane à habiter, le temps de quelques jours. Mu aime infiniment ! Amateurs d’œuvres sur papier, dirigez-vous vers La maison du Livre, avec deux artistes qui utilisent l’imprimé comme support de leur peintures : Mariska Forrest et Véronique Sabban.

Plus que centenaire

L’Académie des Beaux-Arts de Saint-Gilles fête ses 125 ans ! L’occasion de deux expositions distinctes, l’une le week-end des 28 et 29 mai, avec les étudiants actuels. Cette exposition démarre avec un vernissage ce vendredi 27 mai à 18h et s’exporte dans les rues avec une parade, samedi à 16h. Le week-end des 4 et 5 juin, 40 artistes qui ont participé aux jurys, workshops, etc. de l’académie sont invités. Que du beau monde puisqu’on retrouve Michel François, Ann Veronica Janssens, Selçuk Multu, Jacques Lizène (à voir aussi à Liège, à l’Espace 251 Nord, jusqu’au 18 juin), Pascal Courcelles, Emmanuel Tête (dont les dessins nous avaient enchantés en avril chez Rossicontemporary), Maryline Coppée, Pascal Bernier (décidément prolixe !), Stephan Balleux et bien d’autres (spéciale dédicace à Anne Dejaifve, professeur de dessin au Lycée Martin V pendant très longtemps).

Les ateliers

Comment faire une sélection dans 178 ateliers ou maisons d’artistes ? Trois possibilités : vous avez un réseau d’amis artistes, ils vous ont envoyé leurs invitations. Vous êtes à pied, vous sélectionnez un quartier à quadriller. La dernière solution est d’explorer d’abord le site internet du parcours mais, pas de chance, il n’est pas très ergonomique et on s’y perd vite.

Notons quand même l’atelier de JeanF, 73B rue Dethy. Performance ce vendredi soir à 20h de Messieurs Delmotte. Plonk et Replonk, délicieusement subversif, à la Galerie 100 Titres. Bernard Villers qu’on avait découvert à la Maison des arts de Schaerbeek, aujourd’hui 21 rue Dethy.

Mais encore les toiles de Valérie Lenders (72 rue des Glands), l’atelier d’Ariane Bosquet pour ses œuvres en matériaux récupérés, les aquarelles et dessins de Rachel Silski qu’on avait vus chez Artitude il y a quelque temps, les photographies de Jeep Novak (12 parvis Saint-Gilles), celles – architecturales – de Sophie Voituron (76 avenue de la Toison d’Or). Ne pas rater les deux graveurs Jean-Claude Salemi et Anne-Catherine Van Santen (111 rue Vanderschrick), et d’autres encore. Deux week-ends riches en découvertes !

Parcours 2016
Saint-Gilles et Forest
Les 28 et 29 mai, 4 et 5 juin
http://parcoursdartistes.be/

Saint-Gilles

Colin Delfosse, Brass, Parcours d’artistes 2016 Saint-Gilles/Forest

Saint-Gilles

Alicia Jeannin, Parcours d’artistes 2016 Saint-Gilles/Forest

Saint-Gilles

Parcours d’artistes 2016 Saint-Gilles/Forest

Saint-Gilles

Geoffroy Moffart, Fleurissement, Parcours d’artistes 2016 Saint-Gilles/Forest

Saint-Gilles

Fred Martin, L’Etre, Parcours d’artistes 2016 Saint-Gilles/Forest, photo Juliette Rozzonelli au festival des Accroche-coeurs 2015

Saint-Gilles

Dewi Brunet, Parcours d’artistes 2016 Saint-Gilles/Forest

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.