« Bosch est le visionnaire intégral… Son œuvre sortie de l’oubli remet en cause les fondements mêmes de l’art de peindre », écrivait André Breton en 1957.

Monstres, visages grimaçants, personnages ailés ou rampants, animaux étranges, poissons volants, insectes géants, nus, couples, macchabées, damnés et autres sympathiques personnages… l’univers foisonnant de Jérôme Bosch (1450-1516), mis à l’honneur cette année pour le 500e anniversaire de sa mort, fait l’objet d’un livre monographique chez Taschen. Au fil des 300 pages richement illustrées, on découvre la stupéfiante envergure de ses compositions aussi bien que les détails les plus étranges et fascinants. Symboles, monstres, propositions amorales – ou pas – et déjantées, ce grouillement à la fois réjouissant et terrifiant qui est la marque de cet artiste néerlandais originaire de Bois-le-Duc – où plusieurs expositions en son honneur sont en cours – se déploie sur de nombreuses illustrations pleine page.

Bosch et son temps

A une époque que certains nomment gothique tardif et d’autres le début de la Renaissance, l’artiste se détache de ses pairs, traçant une voie énigmatique qui n’a pas encore révélé tous ses secrets. L’auteur, Stefan Fischer, historien, historien de l’art et archéologue, a soutenu sa thèse de doctorat sur Jérôme Bosch : La peinture comme vision, image constructive et œuvre d’art. Il met en perspective l’œuvre de Bosch par des axes tant chronologiques que thématiques.

Hieronymus Bosch. L’œuvre complet | Stefan Fischer | Taschen | 24×32 cm | couverture cartonnée et jaquette | 300 pages | 29,00 € www.taschen.com

Hieronymus Bosch, l'œuvre complet, Taschen Editions

Hieronymus Bosch, l’œuvre complet, Editions Taschen

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.