L’art aborigène se pratique de façon continue depuis près de 50 000 ans en Australie. Depuis les années 1970, avec l’émergence des centres d’art dont celui de Papunya, les artistes aborigènes se sont emparés de l’acrylique et de la toile de lin des artistes occidentaux. Cette rencontre entre une iconographie ancestrale, archaïque, chargée de pouvoirs magiques, répertoire de formes signifiantes profondément ancré dans le mode de vie des Aborigènes et la liberté de ton de l’art contemporain a provoqué un big bang fracassant dont les échos sont aujourd’hui accueillis dans les plus beaux musées du monde.

Des artistes aborigènes sont exposés au Metropolitan de New York, au British Museum de Londres, le Musée des Civilisations d’Ottawa, ainsi que dans les grands musées australiens, bien sûr. Des artistes comme Emily Kame et Sally Gabori ont représenté l’Australie à la Biennale de Venise. D’autres comme Paddy Bedford ou John Mawurndjul ont peint les plafonds et le toit du Musée du Quai Branly à Paris. Les passionnés de peinture qui ont l’œil ouvert n’auront de cesse que de se réjouir devant des peintures aux formes itératives, aux couleurs vives, frisant l’expressionnisme ou l’abstraction.

Inclassables, la plupart peuvent rivaliser avec des grands peintres comme Cy Twombly, Yayoi Kusama, Dotremont ou quelques bons Alechinsky. Les peintres aborigènes ont à leur disposition une série précise de formes parfois réalistes (poisson, arbre, tortue, etc.) dans le nord du pays, parfois abstraites dans le désert central, mais toujours fortement chargées symboliquement. Ainsi, leurs œuvres pourront être perçues par différentes couches de la conscience. Ici, un poisson, sa forme si reconnaissable, mais aussi symbole d’eau, de rivière, d’abondance, d’ancêtre totémique. Là, un aplat vif dont l’esthétique fait fondre, mais qui représente un grand-père ou un serpent.

A Bruxelles, une unique galerie s’est spécialisée dans cet art. Aboriginal Signature travaille en lien direct avec les centres disséminés sur le territoire australien, qu’elle représente au cœur de l’Europe. Pour sa nouvelle exposition, Entre deux eaux, la galerie réunit deux communautés et centres d’art aborigènes, Erub et Mangkaja, distants de plus de 3000 km. Leur point commun : la célébration du territoire et des éléments aquatiques.
Erub est une petite île de 400 habitants. Les touristes n’y sont pas les bienvenus. Les habitants ont ramassé les filets de pêche qui abîment les coraux, blessent la faune marine, et les ont recyclé en d’impressionnantes sculptures de poissons, mi-aquatiques, mi-volants, sortes de totems de protection aux couleurs vives. Ils lancent ainsi un appel vibrant pour nous alerter et défendre leur environnement.

Mangkaja de son côté, souligne à travers des peintures l’importance des trous d’eau et des poissons des rivières pour la vie de ce peuple nomade aux frontières du désert semi-aride. Ici Sonia Kururra, dont les traits répétitifs font penser aux artistes CoBrA. Cette artiste peint sur papier depuis les années 1990. A partir de 2008, elle travaille principalement sur toile et prend une ampleur artistique dans sa communauté. Voici de somptueuses toiles de Dolly Snell, qui gagna le National Aboriginal and Torres Strait Islander Art Award à Darwin en 2015, quelques mois avant son décès à plus de 82 ans. Un grand format aux formes sinueuses et aux aplats vifs attire l’œil et défend ses couleurs avec autant de force qu’une peinture occidentale. Riche de son histoire millénaire, l’artiste diffuse dans ses œuvres un ressenti à la fois éternel et complètement vivant. Une plongée dans cette galerie un peu éloignée du réseau habituel s’impose.

Entre deux eaux
Aboriginal Signature
Estrangin Fine Arts
101 rue Jules Besme
1081 Bruxelles
Jusqu’au 19 mars
Du mercredi au samedi de 14h à 19h
http://www.aboriginalsignature.com/

Ellarose-SAVAGE

Ella Rose, Savage, courtesy of Erub Art centre, Aboriginal Signature

Erub-Erwer-Meta-Artists

œuvre collective, Erub, courtesy of Erub Art centre, Aboriginal Signature

Erub-view

Vue de l’exposition « Entre deux eaux », Aboriginal Signature

Sonia-Kurarra-3

Sonia Kurarra, courtesy of Mangkaja Art centre, Aboriginal Signature

Dolly-Snell-s

Dolly Snell, courtesy of Mangkaja Art centre, Aboriginal Signature

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.