L’américaine Sheila Hicks a choisi de s’exposer au nord du pays, dans la paix et les brumes humides des Flandres, une région marquée par les polders et la culture du lin. Sous la houlette de Camille Morineau, non loin d’Ostende, De 11 Lijnen porte un regard sur une artiste qui nous montre que l’art textile possède un langage tout à fait autonome et sa propre liberté d’expression.

L’exposition prend place dans une ferme du XVIe siècle dont nous avions déjà parlé il y a un an ici. Espace de vie, ferme en activité et lieu d’exposition, De 11 Lijnen Foundation est une initiative privée chapeautée par un couple de médecins collectionneurs. Ils mènent ce projet en passionnés. Pour les amoureux d’architecture contemporaine, rappelons que le bâtiment a été réaménagé par le célèbre architecte Alvaro Siza, récompensé par le prix Pritzer en 1992. Son sens de la tradition et son habituelle fidélité à la région semblaient le prédisposer à réinterpréter cette bâtisse. Il y célèbre sa capacité à intégrer ses créations en respectant les qualités des paysages environnants. Et en fait une retraite aux lignes épurées, très vide, très blanche, où trônent les tissages de l’artiste. Voilà pour le cadre.

Au cours d’un demi-siècle de création, Sheila Hicks (Nebraska, 1934) s’est affirmée comme valeureuse promotrice d’un style. Elle est une des artistes qui consacrent le retour au textile dans l’art. Entre ses mains, il regagne de la noblesse et capte l’attention internationale, incarnant une voie entre art et design, entre peinture et sculpture. L’art et les arts décoratifs finissent par se rejoindre sur le même podium. Dans la région, le lin s’est fait véhicule d’histoire. L’industrie textile joue un rôle important en Flandres, dans son essor économique et dans son expansion en Amérique latine. Sheila Hicks trouve son langage dans le tissage, dans les fibres naturelles, végétales ou animales. Ici, elle fait écho à cette culture millénaire du lin, à une histoire qui entoure les terres environnantes, qui ravive cette fibre merveilleuse. Le lin est le plus ancien textile du monde.

Présentée sous le titre Indeed, l’exposition s’installe jusqu’au 27 février, mêle grands formats à des pièces plus intimes, comme ces Minimes. Le choix particulier du titre n’est pas fortuit. Mis en relation directe avec la vie des lieux, il  renoue avec une double tradition. C’est une façon d’aborder le passé avec un angle de vue contemporain. Une mise en évidence. Au fil de la visite, on est amené à découvrir des œuvres aux couleurs vives aux réminiscences sud-américaines, comme c’est le cas de Right to entry according to colors ou de Palitos y Bolos. Tissages, peignages, tractions et torsions concilient divers paliers de sens dans un art souple et abstrait. On songe aux gestes éternels associés à la culture de cette plante fragile aux fibres longues et souples.

Le travail de Sheila Hicks s’émancipe parfois de la forme bidimensionnelle des tapis ou tapisseries habituellement posés au sol ou plaqués contre un mur, se rapproche de l’installation ou se trouve suspendu. Ainsi The white river, faite de fibre blanchie, belle par son esthétique noble et simple à la fois. La plupart des œuvres sont très récentes. Voltaire, 13 novembre émeut. C’est un hommage à la tragédie qui a secoué Paris en novembre dernier. Autant de facettes de la conception de Sheila Hicks que Indeed met en évidence.

L’exposition révèle de nombreux points de convergence entre deux expressions pourtant bien distinctes mais marquées par la sérénité et la sobriété. Une simplicité qui prend son temps et qui lie la plasticienne à l’architecte. Un partenariat fortuit qui marie la pureté plastique à une sorte de complicité visuelle et de pensée. Nous sommes loin de l’hypermédiatisation. Voilà une parenthèse inattendue et de qualité au cœur des polders.

Sheila Hicks
Indeed
De 11 Lijnen foundation
1 Groenedijkstraat

8460 Oudenburg
Jusqu’au 27 février 2016
Les vendredis et samedis de 14 à 18 h

http://www.de11lijnen.com/project/sheila-hicks-indeed

hicks005

Sheila Hicks, De 11 Lijnen Foundation

Concert chromatique (2015), Sheila Hicks, De 11 Lijnen Foundation

Sheila Hicks, Concert chromatique, 2015, De 11 Lijnen Foundation

Enroulage (2015), Sheila Hicks, De 11 Lijnen Foundation

Sheila Hicks, Enroulage, 2015, De 11 Lijnen Foundation

The White River, Sheila Hicks, De 11 Lijnen Foundation

Sheila Hicks, The White River, De 11 Lijnen Foundation

Voltaire, 13 novembre (2015), Sheila Hicks, Foundation de 11 Lijnen

Sheila Hicks, Voltaire, 13 novembre, 2015, De 11 Lijnen Foundation

hicks013

Sheila Hicks, Vue d’exposition, De 11 Lijnen Foundation

Indeed, Sheila Hicks, Vue d'exposition, De 11 Lijnen Foundation

Sheila Hicks, Vue d’exposition, De 11 Lijnen Foundation

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.