Ancienne directrice de l’ikob, le musée d’art contemporain de la Communauté germanophone, à Eupen, Maïté Vissault vient d’être désignée nouvelle directrice de L’iselp à Bruxelles par son Conseil d’administration, au terme d’une procédure ouverte avec appel à candidatures. Elle succède à Eric Van Essche – qui avait rejoint l’équipe en 2001 – et prendra ses fonctions dès janvier 2016. On ne peut que se féliciter de cette nomination qui semble cohérente avec le projet de L’iselp.

Critique et commissaire d’expositions en art contemporain, diplômée en sciences politiques et docteure en histoire de l’art, Maïté Vissault enseigne à l’Université Lille 3. Elle publie régulièrement dans de nombreux ouvrages, catalogues et revues en art contemporain. Son dernier ouvrage est paru en 2010 aux Presses du réel sous le titre Der Beuys Komplex – L’identité allemande à travers la réception de l’œuvre de Joseph Beuys (1945-1986). Commissaire d’exposition au Landesmuseum de Münster de 2002 à 2004, elle fut chargée en 2005 d’établir le projet scientifique des Archives de la critique d’art.

Elle est aussi l’auteur d’importantes expositions thématiques et monographiques dont, en 2004, Cremers Haufen consacrée au quotidien dans l’art des années 1960 à nos jours au Landesmuseum de Münster, en 2006, Leere X Vision : ConneXions en collaboration avec le musée Marta (Herford, DE) et l’HISK (Anvers, BE) ou, en 2014, Fata Morgana à l’ikob (Eupen, BE). Son champ d’investigation est fondé sur une approche socio-politique de l’art contemporain, ainsi que sur une réflexion portant sur ses enjeux identitaires et curatoriaux.

Pour faire sa connaissance, on a pu se rendre à sa conférence du 8 décembre à L’iselp sur Harald Szeemann, extraordinaire commissaire – précurseur sans doute du commissariat d’exposition tel qu’on le voit aujourd’hui – de la fameuse exposition à Bern en 1969, When attitude become forms, dont on a pu voir une réédition à la Fondation Prada de Venise durant la Biennale 2013. Il fut aussi l’auteur de la Documenta 5 de Kassel en 1972.

www.iselp.be

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.