Arlette Vermeiren (1937) vit à Bruxelles. Elle a été professeure à l’Académie des Beaux-Arts de Tournai de 1968 à 1998 et est actuellement directrice artistique à la Recherche textile du Centre de la Tapisserie, Arts Textile et Arts Muraux de Tournai. Glaneuse hors pair, elle récupère, ramasse et amasse des papiers, soies translucides d’emballage d’oranges, des cartons, des plastiques. Chaque matériau, coupé en forme de pétales ou en languettes, est conservé dans des boîtes. Ensuite, Arlette, ou devrait-on dire Pénélope, noue ces petits éléments sans valeur apparente, en d’immenses pièces de textile. On a pu en voir un exemple rouge sang dans l’escalier de la Fondation Boghossian.

arlette-vermeiren

Arlette Vermeiren, photo Jasmine Van Hevel

arlette-vermeiren

Arlette Vermeiren, photo Jasmine Van Hevel

arlette-vermeiren

Arlette Vermeiren, photo Jasmine Van Hevel

arlette-vermeiren

Arlette Vermeiren, photo Jasmine Van Hevel

arlette-vermeiren

Arlette Vermeiren, photo Jasmine Van Hevel

arlette-vermeiren

Arlette Vermeiren, photo Jasmine Van Hevel

arlette-vermeiren

Arlette Vermeiren, photo Jasmine Van Hevel

arlette-vermeiren

Arlette Vermeiren, photo Jasmine Van Hevel

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.