Charlotte Perriand, buffet, frêne, stratifié et métal laqué noir, ca 1959/63. Ed.Steph Simon, réalisation par Métal Meuble, lot 273, estimation 8-10.000 euros et fauteuil en teck et cannage de Pierre Jeanneret, vente du 29 novembre chez Cornette de Saint Cyr à Bruxelles – www.cornettedesaintcyr.be

Ce meuble – ainsi qu’un autre similaire (lot 280) – dessiné par Charlotte Perriand (1903-1999) pour la ville nouvelle de Cansado, sera mis aux enchères à Bruxelles lors de la vente art et design contemporain de Cornette de Saint Cyr. Ce buffet est typique de l’art de l’architecte et designer française qui collabora avec Le Corbusier et Pierre Jeanneret et qui n’eut de cesse tout au long de son existence de trouver des rapports harmonieux entre l’homme et son milieu. Chantre d’un mobilier sobre et fonctionnel, elle est parvenue à créer une synthèse entre tradition et industrie. Ses meubles, réduits à l’essentiel, s’apparentent à des créations archétypales au style pur et puissant.

Toute une gamme de meubles pratiques et confortables a été créée pour Cansado, cité minière construite dans les années 1960 par la Société des Mines de Fer de Mauritanie pour y loger son personnel. Y figurent des bancs (dont un exemplaire en lattes d’acajou et métal laqué noir proposé 4-6.000 euros), des tables, des chaises et la célèbre bibliothèque Nuage. D’autres pièces de cette créatrice de mobilier parmi les plus fameuses de sa génération sont aussi mises à l’encan par la maison française comme une table d’appoint, plusieurs séries d’appliques à volets et un équipement de la maison armoire réalisé en collaboration avec Pierre Jeanneret. Ce dernier est aussi présent avec une paire de fauteuils en teck massif et cannage qu’il dessina pour l’Université de Chandigarh dans les années 1950 (lot 267, estimation 5-7.000 euros).

A côté des designers français, on relèvera des créations italiennes – Lady, un canapé trois places de Marco Zanuso en velours bleu pétrole ou des luminaires de Gardella, Sarfatti ou Pietro Chiesa – et scandinaves – un rare bureau à un abattant et quatre tiroirs de Finn Juhl ainsi que plusieurs assises en laine de mouton, des enfilades et meubles de rangement en palissandre, des luminaires de Poul Henningsen ou des céramiques de Arne Bang. Sans oublier quelques prototypes et séries limitées de designers contemporains tels Maarten Van Severen, Pol Quadens, Xavier Lust ou Ron Arad (avec un sofa chiffonné et très peu conventionnel, lot 334, estimation 10-15.000 euros). La vente comprend également un important volet consacré à l’art contemporain avec des œuvres de plasticiens internationaux – comme Fontana, Arman, Hiquily, Tapiès, Sol LeWitt, Vasarely ou Chéri Samba – mais aussi d’artistes belges comme Pascal Bernier et ses taxidermies bandées, Jan Fabre avec un tapis orné d’insectes ou David Claerbout avec la vidéo Reflecting Sunset de 2003 attendue autour des 20-30.000 euros.

Charlotte-Perriand-Buffet-Pierre-Jeanneret-Chaise[1] (1024x826)

Charlotte Perriand, buffet, ca 1959-63 et Pierre Jeanneret, chaise en teck et cannage – vente Cornette de Saint Cyr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.