Les Nocturnes des musées bruxellois fêtent leur 15e édition et cela jusqu’au 10 décembre. Il aura fallu attendre le crépuscule du XXe siècle pour voir une telle initiative se mettre en place. Depuis, le succès croissant des Nocturnes (au-delà de 23 000 visiteurs) n’a de cesse de confirmer une réelle demande du public pour un accueil prolongé de la part des musées de notre belle capitale. Il faut dire que les programmations spéciales et autres surprises rajoutent un cachet certain à ces sessions muséales.

Cette année encore, les nouveautés ne manquent pas : si les danseurs ont déjà pu profiter d’une visite exclusive de la Maison Maurice Béjart, les passionnés d’illustres bâtisses ne manqueront pas la visite du Palais d’Egmont – une première ! – le 12 novembre. Notons le grand retour de La Monnaie qui accueillera les visiteurs pour une seule soirée ce 3 décembre. Le même jour, les plus courageux auront l’occasion de découvrir les entrailles de Bruxelles avec l’original Musée des égouts. Claustrophobes s’abstenir.

Le principe est simple : chaque jeudi jusqu’au 10 décembre, au minimum 7 musées vous accueillent de 17 à 22 h, le tout pour un prix dérisoire (autour de 3 €), 19 musées ouvrant leurs portes gratuitement. A ne pas manquer ce jeudi 5 novembre : les Kids nocturnes qui, vu le succès rencontré l’année passée, reviennent avec de nombreuses activités organisées spécialement pour les enfants. Un bon prétexte pour favoriser l’éveil culturel de nos petites têtes blondes tout en profitant d’une soirée culturelle en famille.

Nos recommandations pour cette 15e édition des Nocturnes :

Il faudra faire un choix ce jeudi 5 novembre : le Wiels proposera des visites sur mesure de l’exposition de Stan Douglas. Dans le même temps, le Musée d’Ixelles vous accueillera pour l’exceptionnelle exposition Nervia/Laethem-Saint-Martin. Le collectif des Inv’artistes envahira l’exposition avec des performances multidisciplinaires, en dialogue avec les œuvres de ces deux groupes artistiques de l’entre-deux-guerres. Enfin, la visite du Coudenberg à la lampe de poche vaudra assurément le détour.

Le 19 novembre, il vous sera possible d’effectuer l’entièreté du parcours. En effet, un service de navettes reliera les sept musées ouverts ce soir-là. On vous conseille d’aller contempler l’œuvre du peintre turc Nevzat Çopur à la Maison Autrique, avec une visite de Toma Muteba Luntumbue, historien de l’art et ami de l’artiste. La visite du tout nouveau Train World, avec la scénographie originale proposée par François Schuiten, saura séduire petits et grands. Notons aussi le Musée Charlier où la Turquie sera également mise à l’honneur dans le cadre d’Europalia : musique, danses rituelles et douceurs sauront réchauffer l’ambiance d’une soirée haute en couleurs.

Une semaine plus tard, le 26 novembre, la Maison d’Erasme tiendra des lectures des meilleures passages de L’éloge de la Folie. Un parcours acoustique sera également proposé. L’occasion idéale de visiter l’une des plus anciennes maisons de Bruxelles. A la Salle Allende, à l’ULB, et dans un tout autre genre, la commissaire de l’exposition Salopes ! et autres noms d’oiselles, qui décortique les représentations du féminin dans notre quotidien, vous accueillera pour des visites guidées.

Le 3 décembre, nous vous conseillons un passage à la Bibliothèque Royale, entre chefs-d’œuvre, cadavres exquis et slam. Au Musée du costume et de la dentelle, vous aurez l’occasion de rencontrer le styliste Klaas Rommelaere qui y tient son BaseCamp jusqu’en janvier 2016. « Il y a quelques mois, après une rupture sentimentale, je me suis remis en question. Pour faire face à cette situation douloureuse et surtout surmonter cette épreuve, j’ai décidé de prendre un nouveau départ. Le camp de base représente ce lieu où l’on peut se retirer en silence, digérer certaines choses et se ressourcer », explique Rommelaere.

Quant au 10 décembre, difficile de passer à côté de la soirée proposée à Bozar, avec des visites guidées qui vous feront découvrir les plus beaux trésors archéologiques des musées turcs. Assurément the place to be pour terminer ces nocturnes en apothéose.

Les Nocturnes des musées bruxellois
Chaque jeudi de 17h à 22h
Jusqu’au 10 décembre 2015

http://brusselsmuseumsnocturnes.be

NocturnesMusées1

Nocturnes des musées bruxellois, Musée du moulin et de l’alimentation, (c) DieterTelemans

NocturnesMusées3

Nocturnes des musées bruxellois, Musée de la ville de Bruxelles, (c) Dieter Telemans

Visuel Nocturnes

Affiche des Nocturnes des musées Bruxellois

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.