Hector Horeau, Panorama d’Egypte et de Nubie avec un portrait de Méhémet-Ali et un texte orné de vignettes, Paris, chez l’Auteur, 1841, estimation 3-3.500 euros, lot 58, vente du 13 octobre chez Godts à Bruxelles – www.godts.com

La vente d’automne du libraire de l’avenue Louise est placée sous le signe de l’Egypte, avec la dispersion d’une bibliothèque d’égyptologie. Une bonne septantaine de lots – dont certains comprenant plusieurs dizaines d’ouvrages de documentation – constituent cet ensemble qui ouvrira la vacation du 13 octobre. C’est le pays sous toutes ses coutures qui est exposé dans des livres majoritairement en français et en anglais. Les prix démarrent aux alentours de 100 euros pour grimper à quelques milliers pour les plus onéreux. L’histoire de cette terre qui a toujours fasciné passe par les descriptions de monuments, les récits de voyages, les rapports d’expéditions, les analyses de tous les pans du savoir et de l’art de vivre des Egyptiens.

Ainsi, les études et considérations sur le décryptage des hiéroglyphes voisinent avec des traités d’anthropométrie, des ouvrages sur les momies et l’embaumement, le culte, la mythologie, la faune, la flore ou la médecine. Les problèmes sanitaires, les épidémies (la fameuse « peste égyptienne ») et leurs remèdes sont abordés avec plus ou moins de rigueur scientifique. Certaines études sont le fait d’auteurs n’ayant jamais foulé le sol égyptien (d’Origny, pour n’en citer qu’un), d’autres émanent de romanciers ou d’artistes relativement objectifs dans leurs comptes-rendus. Les archéologues se bousculent au portillon, avec les plus grands dont le Belge Capart mais aussi Petrie, Jéquier, Ripault ou le Français Denon (1747-1825), considéré comme un précurseur de la muséologie et de l’égyptologie, ou l’incontournable Champollion. On compte également quantité d’ouvrages de spécialistes modernes, de catalogues d’expositions, d’inventaires de musées, de revues spécialisées et de guides touristiques.

L’édition originale du Panorama d’Egypte et de Nubie est un magnifique ouvrage illustré d’aquatintes réalisées d’après les dessins de l’architecte visionnaire Hector Horeau (1801-1871). Outre ses dessins réalisés sur place, Horeau s’est aidé de vues daguerréotypées qui, précise-t-il, « m’ont permis d’apporter une grande exactitude dans la reproduction des merveilles de la vallée du Nil » dans laquelle il séjourna en 1837-39. On sait par ailleurs qu’il rencontra à Thèbes le photographe Joly, auquel il commanda des daguerréotypes sur base desquels il réalisa des dessins supplémentaires. Paru en 12 livraisons, cet ouvrage pouvait être souscrit avec des planches peintes à l’aquarelle. Ravissement assuré pour tous les accros d’égyptomanie.

hector-horeau-panorama-d-egypte

Hector, Horeau, Panorama d’Egypte et de Nubie, Paris, 1841, lot 58, www.godts.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.