L’Art déco s’épanouit dans les années 1920 à la suite de l’Art nouveau, dans des réalisations aussi diverses que le Palais des Beaux-Arts à Bruxelles, des hôtels particuliers, des maisons bourgeoises ou les premiers immeubles à appartements. Ainsi la somptueuse Villa Empain, devenue Fondation Boghossian en 2010 – dont la façade arrière orne la couverture du guide – ou le bar L’Archiduc, rue Antoine Dansaert. Bruxelles est émaillée de bâtiments remarquables construits dans ce style des années folles. L’Art déco véhicule les valeurs d’une bourgeoisie ivre de sa liberté retrouvée après la guerre.

Lignes géométriques et pures, répétitions de motifs géométriques et stylisés, ces éléments si spécifiques font le charme et la puissance de l’Art déco et rend les balades dans Bruxelles passionnantes. Le guide Bruxelles Art déco publié chez Racine par Cécile Dubois liste six promenades du côté de La Cambre en passant par le centre-ville pour aller vers l’Yser… Chaque promenade présente une douzaine de bâtiments au travers de son architecte et des éléments remarquables qui le composent. A emporter durant la Biennale Art nouveau & Art déco qui s’ouvre aujourd’hui. L’auteur, Cécile Dubois, est licenciée en histoire. Bruxelloise, elle est guide conférencière, coordinatrice des vélos tours pour l’association Pro Vélo et l’une des organisatrices de la Biennale pour Voir et Dire Bruxelles asbl.

Bruxelles Art déco, promenades au cœur de la ville| Cécile Dubois| Racine| Couverture brochée| 16 x 23 cm| 176 pages | 24,95€ | www.racine.be

Racine-Bruxelles-art-deco

Bruxelles Art déco, Cécile Dubois, Racine,

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.