La page estivale à peine tournée, pas le temps de vraiment s’ennuyer puisque que s’ouvre ce week-end la 8e édition de la Biennale Art nouveau et Art déco. Une vingtaine de lieux connus ou inédits, publics ou privés sont à découvrir les quatre week-ends d’octobre. Cette Biennale d’adresse à tout public curieux de découvrir ou redécouvrir ces deux courants architecturaux majeurs de notre patrimoine belge.

Cette année encore, l’asbl Voir & Dire Bruxelles propose une programmation faite de grands classiques, de nouveautés exclusives et d’ouvertures au public de maisons particulières. La Biennale est l’occasion unique d’entrer dans des maisons habitées au quotidien, choyées par leurs occupants et dont l’histoire est partagée avec le public par des guides professionnels. Cette édition mettra à l’honneur les lieux de spectacle, de rencontre. Certains lieux permettront d’évoquer la fête et les loisirs à la Belle Époque et durant les Années folles.

Une vingtaine de lieux seront présentés au public selon une répartition par quartier. Pour chaque lieu, des visites seront proposées en français, néerlandais et anglais. En marge de ces visites individuelles, des parcours guidés à pied, à vélo ou en car permettront d’évoquer les multiples facettes de l’Art nouveau et de l’Art déco dans l’ensemble de la Région de Bruxelles-Capitale. Attention, quelle que soit la formule que vous choisissez, il est nécessaire de s’inscrire préalablement sur le site.

Petit bémol quand même, un tel événement récurrent devrait se doter d’une appli pour smartphone, question de s’orienter facilement. Eh bien non, il vous faudra recourir à la formule un peu dépassée du bon plan papier. Mais ne boudons pas notre plaisir, les lieux proposés, eux, sont exceptionnels.

Quelques moments forts :

Le dimanche 4 octobre, la 2e Foire d’objets Art nouveau et Art Déco au complexe scolaire schaerbeekois. Des artisans partageront leur savoir-faire et un expert en mobilier et objets de la maison Tajan répondra aux demandes du public.

 Les 3 et 4 octobre : Schaerbeek, Woluwe et grands squares

Epinglons la première ouverture de la maison personnelle de Victor Taelemans, de style Art nouveau (rue Philippe Le Bon) et d’une maison Art déco à tendance moderniste méconnue, par l’architecte Paul Aernaut, au boulevard Reyers. A quelques pas de là, le Clockarium. Installé dans une maison Art déco de l’architecte Gustave Bossuyt, ce petit musée insolite et privé expose plus de 1000 horloges en faïence Art déco qui autrefois ornaient nos cheminées.

Balades guidées : Arkadia vous amène au Square Coghen à Uccle, un exemple unique de lotissement Art déco et moderniste à Bruxelles. Pro vélo vous invite à la découverte de l’Art nouveau à Schaerbeek et dans le quartier des Squares.

Les 10 et 11 octobre : Etangs d’Ixelles, quartier royal, Cinquantenaire, avenue Roosevelt

Commencez votre promenade par une petite visite à l’Hôtel Flagey, conçu par Ernest Blérot en 1904, ce même architecte à qui on doit le très bel ensemble de maisons de la rue Vanderschrick à Saint-Gilles. Façade Art nouveau en pierre blanche, escalier aux rampes sinueuses, remarquable cage d’escalier intérieure couronnée par une verrière, voilà en quelques mots ce qui fait le charme de cette maison reconvertie depuis peu en B&B haut de gamme. Votre visite sera agréablement complétée par un des parcours guidés proposés par Arkadia et l’Arau dans le quartier des étangs.

Nous vous en avions parlé récemment ici, alors pourquoi ne pas pousser la porte du Pavillon des Passions Humaines dans le parc du Cinquantenaire, œuvre de Victor Horta, abritant un bas-relief de Jeff Lambeaux, à présent restauré et à nouveau accessible au public ?

Les 17 et 18 octobre : le centre et l’ouest de Bruxelles

Ne manquez pas l’ouverture, le 17 octobre, de l’Hôtel Riez, un magnifique ensemble Art déco de l’architecte Jean-Baptiste Dewin, ouvert pour la première fois au public.

Focus également sur quelques lieux de fête tels la salle de cinéma du Plaza, le Grand Eldorado du complexe cinéma UGC ou l’atmosphère plus capitonnée et discrète de la taverne L’Espérance. Situé à deux pas de la rue Neuve, cet hôtel, récemment rénové, est l’œuvre de l’architecte Léon J.J. Govaerts qui le conçut dans le plus pur style Art déco. Sa taverne conserve en grande partie le mobilier de cette époque. Arkadia vous propose lors de ce week-end de partir sur les traces des lieux de fête et des cinémas perdus.

Les 24 et 25 octobre : Uccle, Forest, Saint-Gilles, quartier Louise

Petit coup de cœur pour deux lieux saint-gillois connus de nos lecteurs. L’Hôtel Winssinger, hôtel de maître Art nouveau construit par Victor Horta entre 1894 et 1897, qui abrite aujourd’hui la Galerie Paris-Beijing. Et la Patinoire Royale construite en 1877 comme patinoire à roulettes et restaurée depuis peu en galerie, qui se consacre à la création artistique en Europe dans le domaine des arts plastiques et du design de la seconde moitié du XXe siècle.

Biennale Art nouveau & Art déco 2015
Tous les week-ends d’octobre
www.biennale-art-nouveau.be
Réservation obligatoire

Hôtel Tassel - photo S. Voituron © 2015 – Victor Horta Droits SOFAM - Belgique

Hôtel Tassel, Victor Horta, photo S. Voituron, 2015

Maison-Flagey-Sophie-Voituron

Maison Flagey, photo S. Voituron, 2015

Maison-Noble-Maison-Noble

Maison Noble

L-Esperance-Sophie-Voituron

L’Espérance, photo S. Voituron, 2015

Hôtel-Riez-c-Sophie-Voituron

Hôtel Riez, Victor Horta, photo S. Voituron, 2015

Hôtel-Haerens-c-Sophie-Voituron

Hôtel Haerens, Victor Horta, photo S. Voituron, 2015, Victor Horta droits SOFAM, Belgique

clockarium

Clockarium, Biennale Art déco Art nouveau 2015

affiche-biennale-2015

Affiche Biennale Art nouveau Art Déco 2015

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.