Un homme vêtu d’une étrange combinaison se tient debout sur un parapet. Son regard porte vers l’horizon. Il vérifie plusieurs fois son costume, qui ressemble à une énorme bâche roulée sur elle-même. Telle une chrysalide fragile, elle va, comprend-on au fil des diapositives qui défilent avec un petit clic, lui permettre de voler. Le voilà qui s’élance. Une autre caméra capturera les derniers instants de ce fou volant qui s’écrase dans la sublime perspective du Champ de Mars. Il a sauté de la Tour Eiffel, rien de moins. Pour Flying Man, Agnès Geoffray a utilisé un film de 1912 retraçant cette tentative ratée. Pour mettre en évidence cette utopie des hommes volants du début du XXe siècle, elle a découpé le film en images fixes pour les présenter en une succession de diapositives.

C’est le moment avant la catastrophe, le suspens dramatique, l’imminence d’un événement tragique que l’artiste cherche à capter. L’exposition Failure Falling Figure à voir à L’iselp s’articule autour de la notion de suspens, ce moment gelé entre la chute et l’ascension, l’effondrement et la révélation. Cette prémonition, dans un texte ou une image, qui suppose l’événement à venir. Cet instant de tous les possibles, à la fois complètement vide de tous présupposés et plein des craintes et espoirs fous.

Pour Sans-Titre, Agnès Geoffray a collecté et assemblé 13 photographies en une nouvelle réalité. L’ensemble engendre des associations multiples, des niveaux de lecture, des possibilités étranges et neuves. Avec Pièces à conviction, elle présente des notes écrites sur d’improbables supports : une enveloppe déchirée, un vieux ticket… Inspirée d’une archive de police figurant une pièce à conviction utilisée lors d’un holp-up, l’artiste rend visible à la fois le geste de l’écriture et l’instant dramatique qui lui est lié.

Agnès Geoffray est une artiste française née en 1973. Elle vit et travaille entre Bruxelles et Paris. Elle a été résidente de la Rijksakademie d’Amsterdam et de la Villa Médicis à Rome. Agnès Geoffray travaille l’archive non pas pour mettre à jour l’histoire non officielle – processus dont nous avions déjà vu plusieurs exemples à L’iselp – mais pour donner à voir le moment du drame. Elle ne tente pas d’en exhaler une vérité première. C’est l’émotion, le goût du tragique qui émaille toute histoire humaine qu’elle veut mettre en lumière. Il s’agit en fait d’une poésie pure, délicate et violente. A voir !

Agnès Geoffray
Failure Falling Figure
L’iselp
31 boulevard de Waterloo
1000 Bruxelles
Jusqu’au 5 décembre
Du lundi au samedi de 11h à 18h30
www.iselp.be

Sans titre © Agnès Geoffray, 2014

Sans titre, (c) Agnès Geoffray, 2014

a-geoffray-pieces-a-conviction

Pièces à conviction, (c) Agnès Geoffray, 2015

a-geoffray-la-volee

La Volée, Agnès Geoffray

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.