Le monde globalisé est le sujet central des œuvres de AES+F. Dans un style extrêmement léché, leurs images retravaillées présentent des personnages figés dans des rôles caricaturaux : le vacancier européen riche, le serveur noir, la masseuse asiatique… Les décors sont construits d’éléments variés, allant du palmier au palais de marbre en passant par le temple de bois peint asiatique. Se mouvant avec lenteur, chaque personnage est pris dans une histoire terrible et décadente qui le dépasse. Les humains sont pour AES+F des marionnettes égotiques et sans pouvoir. Elles sont mises en scène avec froideur et distance dans un cadre de fin d’empire. Rien n’est naturel, tout est construit et pourtant tout s’apprête à s’effondrer.

AES+F est un collectif de quatre artistes russes nés dans les années 1950. Ils sont architectes, photographe, graphiste. Durant la Biennale de Venise de 2007, AES+F occupa le pavillon russe avec l’installation multimédia Last Riot et acquit une visibilité internationale. Le collectif a été formé en 1987 par Tatiana Arzamasova, Lev Evzovich et Evgeny Svyatsky. Le photographe Vladimir Fridkes rejoignit le collectif en 1995. Aujourd’hui, ils ont montré leurs installations et photographies dans plus de 100 solo shows autour de la planète. Cet aspect international est le cœur de leur travail. Dans leurs immenses photographies ou dans des vidéos projetées sur de larges écrans, le collectif donne à voir une société hybride, hyper internationale, un grand tout inquiétant et vertigineux.

L’exposition à voir chez Aeroplastics se concentre sur Trilogy, un groupe de trois installations multimédias, Last Riot, The Feast of Trimalchio et Allegoria Sacra. Chaque section de cette trilogie interroge trois grands thèmes du christianisme : le paradis, l’enfer et le purgatoire. Cet ancrage dans l’histoire s’accompagne de très nombreuses références à l’histoire de l’art, comme les peintures de Bellini (XVe siècle) qui incarnent la transition entre le gothique et la Renaissance dans l’histoire de la peinture et symbolisent le début d’une nouvelle ère. Comme le fait AES+F aujourd’hui, en inventant une ère nouvelle, froide, inquiétante, envoûtante.

Nous ne sommes donc pas surprise qu’une de leurs vidéos soit présentée dans l’exposition 2050 qui s’est ouverte aux Musées Royaux des Beaux-Arts de Bruxelles et dont nous parlerons par ailleurs.

AES+F
The Trilogy Plus
Aeroplastics
32 rue Blanche
1060 Bruxelles
Du mardi au vendredi de 13h à 18h, samedi de 14h à 18h
http://www.aeroplastics.net/

aesf-trimalchio2

AES+F, The Feast of Trimalchio, 2009, (c) AES+F & Aeroplastics

aesf-last-riot-lr2-bridge

AES+F, Bridge, 2006, digital collage, from the series LAST RIOT 2 (2005-2006), (c) AES+F & Aeroplastics

aesf-Allegoria-Sacra

AES+F, Allegoria Sacra, 2011, (c) AES+F & Aeroplastics

aesf-Allegoria_Sacra

AES+F, Allegoria Sacra, 2011, (c) AES+F & Aeroplastics

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.