Postume (259-268), aureus en or, 262, Lyon, adjugé 250.000 € hors frais  (estimation 40.000 euros), le 13 juin 2015 chez Elsen à Bruxelles, lot 408 – www.elsen.eu

Une pièce de l’Empire romain vendue 295.000 euros (frais inclus) ? C’est tout à fait plausible, ici et maintenant ! C’est d’ailleurs ce qui est arrivé à cet aureus en or à l’effigie de Postume lors de la vente du 13 juin dernier chez Elsen avenue de Tervuren à Bruxelles ! L’estimation de départ se chiffrait déjà à 40.000 euros et l’ouverture s’est faite à 60.000 euros. Une dizaine de candidats acquéreurs se sont manifestés jusqu’aux environs de 150.000 euros. Un fameux montant déjà pour une pièce d’un poids inférieur à 7 grammes ! Mais les enchères ne se sont pas arrêtées en si bon chemin. Un duel a continué la bataille jusqu’au quart de million, une somme qui entérine le record mondial pour un aureus de Postume. Incroyable. Invraisemblable. Quoique…

La pièce, extrêmement rare, présente un magnifique portrait de l’empereur de profil, le nez caractéristique et les attributs de l’imperator. Au revers, on reconnaît Minerve marchant, tenant de la main droite un rameau et de la gauche une lance et un bouclier. Sa qualité est exceptionnelle, tout comme son état de conservation. Philippe Elsen de la maison éponyme explique qu’à ce stade les acquéreurs ne sont plus uniquement des numismates. Le cap de l’objet de collection est franchi, on est dans la sphère de l’œuvre d’art à part entière. Ce score découle de la rareté et de la qualité exceptionnelle de la pièce mais aussi de l’intérêt certain manifesté par les collectionneurs pour ce règne tumultueux et pour cette période d’une quinzaine d’années appelée L’Empire des Gaules. Créé par Postume en 260, il prendra fin en 274. Sa capitale est établie à Cologne. Postume est un Gaulois parfaitement romanisé comme en attestent son monnayage impérial, le sénat qu’il a créé et les consuls qu’il a nommés. L’homme se comporte comme un parfait empereur romain ! Comme il s’agit d’une période trouble, la thématique guerrière se retrouve volontiers sur le revers des pièces (nous avons ici sa déesse en plein mouvement).

La vacation qui comptait près de 2.000 numéros – dont des ensembles provenant de trois collections belges privées – a également réalisé d’autres beaux prix, comme ce soldius d’Heraclius enlevé 15.340 euros (pour une estimation de 5.000 euros). Une monnaie qui a manifestement bien rendu sa pièce !

POSTUME-aureus-lot-408-Elsen

Postume, aureus en or, 262, Lyon, adjugé 250.000 euros, www.elsen.eu

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.