La récente reconstitution de la célèbre bataille de Waterloo – avec, en fait, 2 % des effectifs réels de l’époque – et l’ouverture d’un mémorial souterrain ont fait grande impression. Tout cela est accompagné par des publications.

Jacques Logie, un spécialiste de Waterloo et Napoléon, offre une synthèse de ses recherches dans Waterloo. La campagne de 1815. Vous suivez ainsi le parcours des différentes armées quelques jours avant la bataille. Après la défaite et la fuite de Napoléon, Logie décrit le triste sort des cadavres et demi-morts laissés sur place. Il apporte des informations intéressantes à propos des primes obtenues par les vainqueurs, en premier lieu le duc de Wellington (une dotation domaniale) et des gratifications pour les militaires concernés (30.000 florins pour un général, 61 pour un soldat). Logie examine la construction des monuments commémoratifs, aujourd’hui encore existants. Il évoque également, brièvement, le thème de cette bataille dans la peinture, la littérature et le cinéma.

Le déplacement des armées était un grand problème à l’époque (sans autoroute ni chemin de fer). Un petit guide touristique, Le guide des promenades sur les traces de Napoléon, le démontre et vous permet de suivre les chemins que l’armée de Napoléon et de Blucher ont pris pour avancer vers Bruxelles. L’absence de grandes routes et surtout de ponts, rendant presque impossible de déplacer des canons, est étonnante. On découvre ainsi des endroits demeurés très campagnards.

La Bibliothèque Royale s’est jointe aux commémorations d’une façon bien originale. Elle expose, pour la première fois, son fonds Waterloo, très riche mais jamais étudié de façon systématique. La Chapelle de Nassau est remplie de dessins, gravures et lithos faites juste après la bataille. Notez les projets de monuments jamais construits, les différents panoramas peints et la lente évolution de l’image de Napoléon, d’ennemi à abattre devenu mythe français. Cet ensemble historique est enrichi d’œuvres contemporaines de Koen Broucke qui réinterprète le paysage et les acteurs en petits tableaux et dessins, souvent peints sur place. L’essentiel de cette exposition est publié dans un ouvrage trilingue (français, anglais, néerlandais) sous le titre assez ironique de La Beauté de la guerre. A découvrir !

Waterloo La Campagne de 1815 | Jacques Logie Racine | Couverture rigide | 24 x 28 cm | 237 pages | 24,95 €  | http://www.racine.be/

Le guide des promenades sur les traces de Napoléon Nathalie Demain Racine 14 x 20 cm 144 pages19,95 € http://www.racine.be/

La beauté de la guerre
Koen Broucke
Bibliothèque royale
Mont des Arts / 2 boulevard de l’Empereur
1000 Bruxelles
Jusqu’au 15 septembre
Du lundi au samedi de 9h à 17 h
http://www.kbr.be

livre-logie-Waterloo

Waterloo La Campagne de 1815, Jacques Logie, Editions Racine

livre-Promenades-Napoléon

Le guide des promenades sur les traces de Napoléon, Editions Racine

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.