De Glen Baxter, vous connaissez sûrement les dessins à mi-chemin entre BD et illustration. Vous avez sûrement déjà tenu entre vos mains l’un de ses réjouissants albums. Glen Baxter, alias Colonel Baxter, est un dessinateur britannique né en 1944 à Leeds. L’humour british, il est né dedans, forcément, mais tout le monde n’a pas le don d’y circuler avec aisance. Baxter pratique aussi le dessin de presse. En France, le journal Le Monde l’a publié à plusieurs reprises.

Mêlant dessin dans l’esprit de la ligne claire et textes ou sous-textes absurdes, il crée à chaque fois des situations burlesques et des scènes décalées. D’une vignette qui semble inoffensive, il fait une bombe d’humour. Reconnaissables à leurs traits simples, ses dessins montrent en général des cow-boys, des gangsters, des explorateurs ou des écoliers qui prononcent des propos savants et incongrus en rapport avec l’art, la philosophie, la vie en général.

Au Salon d’Art, il propose une belle série autour du thème de l’art contemporain, qu’il déchiquette sans complexes. Bruxelles et la mode du diététiquement correct passent aussi par sa moulinette. Voici un cow-boy debout sur son cheval, qui tente de voler un Rothko dans un musée : Stealing Rothkos was proving to be more difficult than I imagined. Quelques scouts sont réunis autour d’un feu de bois où brûlent des restes de toiles : Mr Elliott seemed only too happy to share his thoughts about contemporary art with us. Cinq cow-boys contemplent l’affichette d’un restaurant qui annonce : Le chef propose : gratin de tofu. Sous-texte : Chez Gros Bill Grill, il y avait des signes de profond mécontentement et d’agitation.

Ces personnages – Mr Elliott, le cow-boy, le scout, le colonel, etc. –  sont tous des incarnations de Glen Baxter. Grâce à eux, il nous donne sa vision savoureuse et désabusée du monde. A déguster sans ordonnance et sans limites. Notons deux petites estampes imprimées pour l’occasion, tout à fait accessibles. Et La Raison pure, recueil de dessins de Glen Baxter, publié en 2002 par La Pierre d’Alun, la maison d’édition de Jean Marchetti, du Salon d’Art. C’est ce dernier qui a proposé à Baxter de rassembler tous ses dessins autour du cheveu et du poil, faisant ainsi le lien entre l’artiste et le Salon d’Art, qui est aussi salon de coiffure, comme vous ne l’ignorez plus.

Le monde riant du colonel Baxter
Glen Baxter
Le Salon d’Art
81 rue de l’Hôtel des Monnaies
1060 Bruxelles
Jusqu’au 11 juillet
Du mardi au vendredi de 14h à 18h30,
samedi de 9h30 à 12h et de 14h à 18h
http://lesalondart.skynetblogs.be/

glen-baxter-scouts-elliott

Glen Baxter, scouts and Mr Elliott, Le Salon d’Art

glen-baxter-safari

Glen Baxter, Safari, Le Salon d’Art

glen-baxter-rothkos

Glen Baxter, Rothko, Le Salon d’Art

glen-baxter-pipe-brussels

Glen Baxter, Pipe, Le Salon d’Art

glen-baxter-minor-dutch-masters

Glen Baxter, Minors Dutch masters, Le Salon d’Art

glen-baxter-dutch

Glen Baxter, Dutchs, Le Salon d’Art

glen-baxter-camp-d-ete

Glen Baxter, Camp d’été, Le Salon d’Art

Glen-baxter-Brussels

Glen Baxter, Brussels, Le Salon d’Art

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.