Catherine Bastide présente le travail du couple Anne-Marie Jugnet et Alain Clairet dont l’imaginaire se nourrit des paysages de la culture du Sud-Ouest américain où ils vécurent de 2005 à 2012. Inspiré par les jeux de langage, leur travail décortique la racine carrée dans toutes ses expressions figuratives.

Les plantes qui surgissent des tableaux sont représentées dans leur totalité, avec leur racine, comme le font les indiens d’Amérique dans leurs fresques. Marqués par l’autre regard de ce peuple du Nouveau Mexique, le duo d’artistes exploite une peinture du langage à travers plusieurs lectures possibles. Les grandes toiles pourraient sembler proches l’une de l’autre alors qu’elles sont absolument différentes lorsqu’on s’y attarde. Les fonds sont magnifiques, dégradés façon colorfield painting, tout en nuances et subtilités. Ils évoquent la lumière chaude et colorée du Nouveau-Mexique. Les plantes sont presque le squelette de la plante, rehaussé d’un filet qui les entourent, comme les lettrines des enluminures du Moyen-Âge.

Le contraste du fond mat et des dessins brillants propose une autre façon de poser son regard, car au fond, rien n’est figé dans une seule dimension, et chacun se laissera emporter vers ce qui lui parle. « Nous exploitons tout ce qui échappe à l’attention », explique le couple. Leur œuvre parle d’image, de mémoire, de lumière et d’écran. Les portraits en pied de ces étranges plantes se réfèrent aux photos d’Aby Warburg de la fin du XIXe siècle.

Anne-Marie Jugnet et Alain Clairet ont travaillé les néons, la vidéo, la sculpture. Leurs peintures étaient réalisées au pistolet afin de garder une distance, mais cette série innove car elle a été brossée. Les fonds sont l’œuvre d’Anne-Marie, diplômée des Beaux-Arts, et les dessins sont d’Alain, historien de l’art. Cette union des mots et du geste est le fil rouge de leur travail… rouge. Une œuvre qui inspire, et qui donne l’occasion de rencontrer ce couple d’artistes récemment installé à Bruxelles.

Anne-Marie Jugnet et Alain Clairet
Square Roots
Galerie Catherine Bastide
67 rue de la Régence
1000 Bruxelles
Jusqu’au 20 juin 2015
Du mercredi au vendredi de 10h30 à 18h30, samedi de 12h à 18h
http://www.catherinebastide.com

Le couple Jugnet et Clairet chez Catherine Bastide

Jugnet-Clairet, photo Aurore t’Kint

Square Roots 7, Jugnet-Clairet, Bastide

Square Roots 7, Jugnet-Clairet, photo Isabelle Arthuis

Square Roots 1, Jugnet-Clairet, Bastide

Square Roots 1, Jugnet-Clairet, photo Isabelle Arthuis

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.