Engel-Pak (1885-1965) est un peintre et dessinateur né à Spa. Vers l’âge de 40 ans, il s’investit dans la peinture et s’établit à Paris. Il ira vivre dans le Midi dès 1934 et y finira sa vie. Se liant d’amitié avec Paul Eluard, il illustrera pour lui son texte Objets de mots et des images. Artiste oublié de l’art abstrait, Engel-Pak eut un rôle de pionnier au même titre que les noms connus comme Kandinsky, Mondrian, Malevitch ou Delaunay. Il a pourtant sa vie durant expérimenté, tenté, joué avec l’abstraction pour en tirer sa version personnelle, faite d’une palette vive, flamboyante.

La galerie parisienne Intuiti, qui a ouvert il y a peu un espace dans la Galerie Rivoli à Bruxelles, propose une petite rétrospective de cet artiste belge oublié, en présentant des œuvres tant à Paris qu’à Bruxelles. On y découvre des fusains des années 1930 et 1940, élégants, des pastels chantants des années 1950, comme Tachiste, violemment rouge et jaune, ou une huile de 1958, lyrique dans son rythme et sa gamme de couleurs. Adepte des petits formats, l’artiste expérimentera de nombreux styles.

« J’ai cédé à divers mouvements et maintenant encore je cherche, mais je ne sais plus quoi, on croit un beau jour avoir trouvé l’idée ou l’homme, et puis c’est un système bien présenté que tu as démoli en l’approchant… », écrivait-il. On se perd un peu en effet entre ses différentes propositions, dont on ne peut voir que deux ou trois pour chaque époque. On sent pourtant de quelle période sont les fusains, on reconnait les années 1950 dans ses pastels, et les années 1960 et 1970 sont repérables dans ses peintures. Engel-Pak cherche. Souvent dans la verticalité, ses propositions mêlent le noir profond aux couleurs pures, dans une écriture très musicale. Définitivement abstrait, c’est le rythme des formes et des couleurs qui l’intéresse. Comment réagit un jaune soleil à côté d’un rouge coquelicot. Comment, en apportant du bleu profond on troue la toile, et avec le noir, on rythme et incise… Saluons le travail de réhabilitation par cette galerie parisienne d’un artiste belge. Nul n’est prophète en son pays, surtout si c’est la Belgique!

Engel-Pak
Galerie Intuiti Bruxelles
Rivoli Building
690 chaussée de Waterloo
1180 Bruxelles
Jusqu’au 18 juillet
Du jeudi au samedi de 13h à 18h
Le dimanche 14 juin toutes les galeries du Rivoli Building sont ouvertes de 14h à 18h

engel-pak-18

Engel-Pak, pastel

engel-pak-21

Engel-Pak, huile sur toile

engel-pak-2

Engel-Pak, fusain

engel-pak-1

Engel-Pak, fusain

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.