Un face à face avec le tableau le plus cher de tous les temps ? C’est possible à la fondation Beyeler, en présence d’un gardien bien entendu. Il faut en profiter, car si l’œuvre entre dans une collection royale au Qatar (on parle d’un prix autour de 300 millions d’euros), il ne sera pas si simple d’aller la (re)voir.

Cette exposition Gauguin, qui offre un choix restreint mais de très haute qualité, pourrait bien être la dernière. Si on adapte les primes d’assurance aux nouveaux prix records, le financement de telles expositions deviendra impossible. Les grandes expositions rétrospectives de Picasso ont disparu pour cette même raison.

Quand te maries-tu ?, peint en 1892 lors du premier voyage de Gauguin à Tahiti, est une œuvre très riche en couleurs et expressive. Elle est entourée de Quelles Nouvelles ? et Eh Quoi ! Tu es jalouse ? Cela forme une série autour de deux jeunes femmes. Ces deux derniers tableaux appartiennent aux musées de Dresde et de Moscou et ne peuvent être vendus, dans l’état actuel des choses.

Gauguin espérait, dans ces îles lointaines, découvrir un paradis. Mais il était trop tard. De plus, les œuvres qu’il ramena en Europe n’avaient guère de succès. L’exposition permet de suivre l’évolution de l’artiste et notamment ses contacts avec les frères Van Gogh. Theo d’abord, qui agissait comme marchand, puis Vincent. On évoque la terrible dispute entre les deux. Gauguin continua pourtant à espérer ouvrir un jour une académie avec Vincent, à Anvers !

A côté des grands tableaux, on découvre des céramiques et des sculptures de Gauguin, que l’on connaît moins. Sa production graphique est absente, mais dans une salle documentaire vous pouvez feuilleter, digitalement, sa biographie illustrée Noa Noa.

L’exposition débouche sur une salle remplie de sculptures traditionnelles des îles. Un peu plus loin vous trouvez des Van Gogh, Cézanne, etc. Cela permet de faire des comparaisons et illustre la richesse de cette merveilleuse collection.

Paul Gauguin
Fondation Beyeler
Riehen/Bâle
Jusqu’au 28 juin
www.fondationbeyeler.ch

Paul Gauguin, Contes Barbares, 1902, Photo: © Museum Folkwang, Essen

Paul Gauguin, Contes Barbares, 1902, Photo: © Museum Folkwang, Essen

Paul Gauguin, D’où venons-nous? Que sommes-nous? Où allons-nous?, 1897/98, Photo : © 2015 Museum of Fine Arts, Boston

Paul Gauguin, D’où venons-nous? Que sommes-nous? Où allons-nous?, 1897/98, Photo : © 2015 Museum of Fine Arts, Boston

Paul Gauguin, Nafea faa ipoipo (Quand te maries-tu ?)", 1892, Kunstmuseum Basel

Paul Gauguin, Nafea faa ipoipo (Quand te maries-tu ?) », 1892, Kunstmuseum Basel

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.