Bon marché, souple, de petit format imprimé en noir et blanc sur papier Munken, le street/book est populaire, il se glisse dans un sac, une poche, il se corne, il se plie, se lit dans le métro, dans la rue, sur un banc, il s’emporte à l’école ou au bureau, se déguste avec son croissant, à la maison ou au café… Ce tout nouveau projet éditorial, lancé fin 2014 et financé par crowdfunding par Caroline de Borchgrave, c’est le retour en force du livre-objet. Une bien belle audace éditoriale : textes forts, artistes belges importants. Pour un résultat disponible en deux formats, l’un petit (145 x 100 mm), qu’on peut emporter dans sa poche, feuilleter, savourer partout ou en marchant. L’autre, plus grand (170 x 137 mm) se gardera dans la bibliothèque.

Charley Case et Benoît Mallon illustrent Le bateau ivre de Rimbaud. Le texte du poète est incrusté dans les images, suivant les vagues tracées à l’encre noire, dans un tourbillon réellement ivre. Adamov et Danino donnent leur version du Livre de la pauvreté et de la mort, de Rainer Maria Rilke. Un troisième recueil, L’Enfanterre, réunit l’écrivain Kabor et Charley Case. C’est aussi l’amitié entre l’éditrice et les artistes qui a permis ces trois premières belles naissances.

Déjà disponibles chez Tropisme, Candide, à la librairie Quartiers Latins et à l’Iselp. On souhaite bienvenue et que du bonheur à cette nouvelle aventure éditoriale.

STREET/BOOK Edition | couverture souple | 14,5 x 10 cm ou 17 x 13,7 cm | 96 pages|10 € ou 20 € | http://streetbooks.eu/ 

 STREET/BOOK  Edition

STREET/BOOK Edition

 STREET/BOOK  Edition

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.