La vidéo est son mode d’expression privilégié, l’humain son territoire d’exploration, le monde entier son atelier. Sylvie Blocher a fait de la rencontre, de l’intimité née de l’échange avec l’autre le cœur de sa démarche dont témoignent des images subtiles et puissantes, allant à l’essentiel sans se départir d’accents poétiques. Le Musée d’art moderne du Luxembourg consacre actuellement à l’artiste française une exposition monographique, qui offre de découvrir une dizaine d’œuvres et/ou séries abordant, pêle-mêle, les thèmes de l’identité, de l’altérité, de l’écriture de l’histoire ou encore du politique – au sens de communauté d’individus – qui traverse l’ensemble de son travail.

Un visage aux yeux clos traverse l’un des écrans, une main esquisse un mouvement sur un autre, un corps tout entier s’approprie lentement l’espace d’un troisième. A peine a-t-il pénétré dans le Foyer, point de départ de l’exposition qui occupe tout le rez-de-jardin du musée, que le visiteur se retrouve comme transporté hors du temps, au cœur d’un étrange et fascinant ballet d’anonymes dont il se sent étonnamment proche, gagné par une irrépressible sympathie. Dreams have a language (2014) est une installation, réalisée en novembre dernier, pour laquelle Sylvie Blocher a convié une centaine de personnes, par le biais d’une petite annonce, à venir vivre dans l’enceinte même du Mudam une expérience unique : se détacher du sol – au sens littéral puisque chacun s’est vu soulever à plusieurs mètres de hauteur – et jouir d’un moment d’abandon, de lâcher-prise. « L’une des réflexions importantes dans le travail de Sylvie Blocher est que nous sommes tous conditionnés, précise Enrico Lunghi, directeur de l’institution et commissaire de l’exposition. Or pour se libérer de ces conditionnements, il faut accepter de perdre le contrôle, c’est-à-dire l’autorité sur soi. » L’artiste offre également de partager un questionnement relatif à la singularité et à la relation au corps. Le corps et son langage universel, éléments centraux de son univers d’images, sont ce qui fait lien entre les différents contextes, contrées et cultures accueillant tour à tour ses projets.

Interprétation libre

Pour Change the scenario, conversation with Bruce Nauman (2013), Sylvie Blocher évoque par exemple la question de la couleur de la peau en faisant référence à une vidéo tournée à la fin des années 1960 par Bruce Nauman, dans laquelle l’artiste américain s’applique de la couleur sur le visage, et en demandant à un jeune mannequin noir albinos de se recouvrir de blanc et, une autre fois, de se recouvrir de noir. Les deux actions de transformation donnent lieu à deux films d’environ six minutes montrés simultanément. …

Dans le cadre d’un partenariat avec Arts Hebdo Medias, un site français d’information dédié à l’art contemporain, nous vous proposons de lire la suite de cet article sur http://www.artshebdomedias.com/article/250215-sylvie-blocher-au-luxembourg-point-de-rencontres

Vue d'une séance de vol d'un participant pendant le tournage de Dreams Have a Language,Sylvie Blocher, 2014

Vue d’une séance de vol d’un participant pendant le tournage de Dreams Have a Language,Sylvie Blocher, 2014

A More Perfect Day (avec David Bichindaritz), série Speeches, Sylvie Blocher, installation vidéo, 2009

A More Perfect Day (avec David Bichindaritz), série Speeches, Sylvie Blocher, installation vidéo,
2009

Vue de la série Speeches au Mudam Luxembourg, Sylvie Blocher, installation vidéo, 2009-2012

Vue de la série Speeches au Mudam Luxembourg, Sylvie Blocher, installation vidéo, 2009-2012

 A More Perfect World (Véronique Nosbaum), série Speeches, Sylvie Blocher, installation vidéo, 2012


A More Perfect World (Véronique Nosbaum), série Speeches, Sylvie Blocher, installation vidéo, 2012

Urban Stories/Nanling, Sylvie Blocher, projection vidéo, 2005

Urban Stories/Nanling, Sylvie Blocher, projection vidéo, 2005

Libération (détail), Sylvie Blocher, série de dessins sur unes@du journal Libération, peinture ardoise et craie, 2013-2014

Libération (détail), Sylvie Blocher, série de dessins sur unes@du journal Libération, peinture ardoise et craie, 2013-2014

Libération (détail), Sylvie Blocher, série de dessins sur unes du journal Libération, peinture ardoise et craie, 2013-2014

Libération (détail), Sylvie Blocher, série de dessins sur unes du journal Libération, peinture ardoise et craie, 2013-2014

Living Pictures/Les Témoins, Sylvie Blocher, projection vidéo, 2010

Living Pictures/Les Témoins, Sylvie Blocher, projection vidéo, 2010

Dreams Have a Language, Sylvie Blocher, installation, 2014.

Dreams Have a Language, Sylvie Blocher, installation, 2014.

Color (avec Candace Frazor), Sylvie Blocher, installation vidéo, 2014.

Color (avec Candace Frazor), Sylvie Blocher, installation vidéo, 2014.

Change the Scenario (Conversation with Bruce Nauman), avec Shaun Ross, Sylvie Blocher, 2013.

Change the Scenario (Conversation with Bruce Nauman), avec Shaun Ross, Sylvie Blocher, 2013.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.