« Heureux le touriste qui a tout vu avant l’arrivée des touristes» (Bernard Arcand, Anthropologue canadien)

Pour la seconde fois, la Mazel Galerie expose Antoine Rose, cette fois-ci avec deux nouvelles séries réalisées à New-York et à Saint-Moritz. Le titre Insectarium évoque la dimension sociologique du travail qui pose un regard d’anthropologue sur notre fourmilière humaine.

Antoine Rose est un artiste belge né en 1974, qui a déjà une belle présence dans des galeries et des collections publiques aux Etats-Unis. Son travail de photographe réalisé depuis un hélicoptère offre une vue décalée sur notre nomadisme occidental qui ne peut s’empêcher de recréer ses codes habituels. Plus explicitement, les images de plagistes ayant étendu leur serviette de bain, à distance calculée de leur voisin avec qui ils se retrouveront dans un accoutrement identique dans le même petit coin de sable blanc, n’ont rien de très exotiques. Comparé parfois au photographe Massimo Vitali, célèbre pour ses clichés de plages surpeuplées, Rose offre un tout autre regard, plus aérien, plus abstraits. Les tableaux d’Antoine Rose sont des aplats garnis de petits points de couleur, scènes breugheliennes vues de haut, burlesques et touchantes lorsque l’on se rend compte que ce sont, par exemple, des patineurs cherchant leur équilibre. Il y a quelque chose de profondément humain dans ces grands formats car ils captent des tranches de vie quotidienne, nos errances, nos divertissements… nos dépaysements souvent artificiels, qui lorsqu’ils sont vus avec un peu de hauteur, sont si relatifs.

Insectarium
Antoine Rose
Mazel Galerie
22 rue Capitaine Crespel
1050 Bruxelles
Du mardi au samedi de 11h à 19h
Jusqu’au 11 avril 2015
www.mazelgalerie.com

Yellow Flag © Antoine Rose

Yellow Flag © Antoine Rose

On Tilt © Antoine Rose

On Tilt © Antoine Rose

NYPD © Antoine Rose

NYPD © Antoine Rose

Insectarium © Antoine Rose

Insectarium © Antoine Rose

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.